Alerte Témoin

Après la grève des usagers des TGV, ceux des TER...

Publié le 24/01/2011 - 18:07
Mis à jour le 24/01/2011 - 18:07

Des usagers des trains express régionaux (TER) ont entamé lundi un mouvement national de «grève» de présentation des titres de transport pour protester contre la dégradation du service, après le succès d'un mouvement similaire dans les TGV. Le mouvement n'a pas encore touché la Franche-Comté.

«Plusieurs centaines d'usagers ont commencé à observer ce mouvement illimité dans l'Ouest, en Normandie, dans l'Yonne, à Chartres et à Lyon», a indiqué Willy Colin, de l'association d'usagers Avuc basée au Mans.

Les «grévistes» sont invités à s'acquitter de leur titre de transport mais à refuser de le présenter en expliquant leur geste aux contrôleurs au moyen d'un badge «Usager TER en grève» ou d'un billet factice téléchargeable sur le site de l'association.

L'Avuc a lancé début janvier une pétition qui a atteint les 10.000 signataires et dénonce la multiplication des retards et des annulations de trains sur les réseaux SNCF.

Une «grève» des usagers TGV a abouti vendredi au versement par la compagnie de compensations aux abonnés.

Mais «les usagers TER n'ont pas été pris en compte. La SNCF renvoie la balle aux régions, ce qui est inacceptable. Les régions paient certes pour une prestation, mais c'est à la SNCF de l'assurer, ainsi qu'à Réseau ferré de France dont certains sillons sont à l'agonie», souligne M. Colin.

«Nous nous félicitons du succès obtenu par ce que la SNCF appelle ses +grands clients+. Mais cela ne doit pas signifier que les usagers du TER sont des +petits clients+, des voyageurs de seconde zone», estime-t-il.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

110 km/h sur l’autoroute : « 40 millions d’automobilistes » se réjouit du rejet de cette proposition

Lundi 29 juin 2020, le président de la République Emmanuel Macron recevait au Palais de l'Élysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, qu'il avait chargée de proposer des solutions "radicales" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de -40 % d'ici 2040. Un rapport contenant 149 propositions lui a donc été remis le 19 juin dernier ; Emmanuel Macron s'était engagé à y "apporter une première réponse" aujourd’hui. Ainsi, toutes les propositions émises par la CCC feront l'objet d'un projet de loi d'ici la fin de l'été. Toutes, sauf trois, parmi lesquelles l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur les autoroutes : une victoire pour l'association "40 millions d'automobilistes".

Transports scolaires : la date limite fixée au 16 juillet pour les inscriptions

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 se poursuit sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.19
    couvert
    le 05/07 à 0h00
    Vent
    1.73 m/s
    Pression
    1022 hPa
    Humidité
    90 %

    Sondage