Alerte Témoin

Après le grand froid, la neige et puis un risque de verglas !

Publié le 27/02/2018 - 18:42
Mis à jour le 27/02/2018 - 18:51

L’épisode de froid se poursuit sur une large moitié nord de la France ce  mercredi 28 février avant l'arrivée d'une perturbation remontant d'Espagne. La dégradation génèrera un épisode neigeux qui progressera vers le nord du pays et pourrait s’accompagner d’un risque de phénomènes verglaçants en fin de nuit et en journée de jeudi. La fin de semaine sera douce et pluvieuse.

recemment_mis_a_jour58.jpg
© météo france carte émise le 27/02/18 à 15h

 "Le temps change par le sud du pays, avec l'arrivée une perturbation qui remonte d'Espagne vers le sud de la France" selon Météo France. Sur le nord du pays le matin, le ciel reste plutôt bien dégagé avec des températures encore glaciales.  Les températures minimales restent glaciales de -6 à - 12 degrés. Pour les maximales, on attend de 2 à -2 degrés

Un voile nuageux gagne en cours de matinée l'ouest, le Centre et la Franche-Comté. "En seconde partie d'après-midi, la neige arrive en Bourgogne, sur le sud de la région Centre, en Poitou Charentes et sur le sud des Pays de Loire".

Retour sur la vague de froid 

Cette vague de froid, surnommée "La Bête de l'Est" par les médias britanniques, "L'Ours de Sibérie" aux Pays-Bas, le "canon à neige" en Suède ou le "Moscou-Paris" en France, fait craindre pour la santé des plus fragiles, sans-abri ou personnes âgées en particulier, et perturbe les transports. Les températures devaient rester glaciales dans la nuit de mardi à mercredi, avec par exemple -24°C attendus par endroits en Allemagne, -29°C en Estonie et -18°C en République tchèque.

Au moins 24 personnes ont péri à cause du froid depuis vendredi: neuf en Pologne dont cinq durant la nuit de lundi à mardi, quatre en France dont une nonagénaire retrouvée mardi matin devant le portail de la maison de retraite où elle résidait, cinq en Lituanie, trois en République tchèque --des sans-abri--, deux en Roumanie dont une femme de 83 ans retrouvée mardi recouverte par la neige dans la rue, et un sans-abri en Italie.

  • En Suède, -39,6°C ont été relevés lundi en Laponie et l'Autriche a enregistré -25,4°C à Flattnitz (sud), un record pour février.
  • Londres a connu mardi de fortes chutes de neige. Les journaux britanniques publiaient des photos de canotage sur la rivère Cam enneigée ou de vagues gelées à Weston-super-Mare.
  • En Italie, Rome a connu lundi sa première neige en six ans. Il a fait -40°C à moins de 100 km de Venise dans la nuit de dimanche à lundi, à Dolina Campoluzzo (1.768 m d'altitude). La Campanie, autour de Naples, n'avait pas vu autant de neige depuis 1956. L'île de Capri, le site de Pompéi ou encore les plages de la côte amalfitaine ont été recouverts d'une fine couche de neige.
  • En France, qui n'avait pas connu un tel froid à pareille époque de l'année depuis 2005, la baie d'Ajaccio en Corse était couverte de neige mardi matin, du jamais vu en 30 ans.
  • En Allemagne, le mercure affichait -14°C à Berlin mardi matin. Il a fait durant la nuit précédente -30,5°C au sommet du Zugspitze (2.962 m, plus haute montagne du pays), un record depuis plus de cent ans à cette période de l'année.
  • Les températures sont descendues la même nuit à -20°C dans le sud de la Pologne, à -24,6°C dans l'ouest de la République tchèque et jusqu'à -26°C en Lituanie.
  • En Suisse, il a fait -38°C à Glattalp (1.850 m d'altitude), endroit inhabité coutumier des extrêmes.

Neige et verglas affectaient les transports, avec des retards ou annulations comme à l'aéroport londonien de Heathrow, où British Airways a annulé 60 vols, ou celui de Nice, sur la Côte d'Azur française. L'aéroport de la baie de Naples a dû fermer mardi matin à cause de chutes de neige inattendues.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.94
pluie modérée
le 03/06 à 21h00
Vent
1.23 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
96 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune