Arc jurassien franco-suisse : vers un campus transfrontalier ?

Publié le 19/02/2018 - 12:04
Mis à jour le 20/02/2018 - 09:28

Au cours d’une réunion à Pontarlier jeudi 11 janvier 2018, les chefs d’établissements des institutions membres de la Communauté du savoir (Cds) ont réaffirmé leur volonté partagée de pérenniser les réseaux et d’ancrer sa notoriété. Objectifs pour ces prochains mois : créer un campus transfrontalier

 ©
©

Au cours de l’anne?e 2017, plus de 17 projets franco-suisses ont e?te? accompagne?s avec plus de 3 200 acteurs du territoire associe?s (e?tudiants, enseignants-chercheurs, personnels...).

Les chefs d’e?tablissements s’entendent de la ne?cessite? de de?velopper de nouvelles ambitions et de mieux faire connai?tre les actions et les opportunite?s propose?es par la Communaute? du savoir. La phase actuelle de la Cds étant terminée depuis de?cembre 2018, les membres de la Communaute? conviennent de poursuivre son de?veloppement par la mise a? disposition de compe?tences et en renforc?ant leur participation financie?re.

Le nouveau plan triennal permettrait de de?velopper de nouveaux outils pour soutenir la mobilite? des e?tudiants et des chercheurs en accompagnant, via des fonds mutualise?s, le montage de projets transfrontaliers en matie?re d’enseignement supe?rieur, de recherche et d’innovation. Ce plan d’action sera aussi consacre? au "renforcement de la gouvernance et d’interactions avec les re?seaux de coope?ration voisins (EUCOR – Le Campus europe?en ; Alliance Campus Rhodanien)". 

"Un Arc jurassien innovant et ambitieux" 

La Cds se veut avant tout "un outil au service d’un Arc jurassien innovant et ambitieux, soucieux d’affirmer sa spe?cificite? industrielle et son excellence internationale", est-il indiqué dans un communiqué. En coordination avec les autorite?s politiques du territoire et en partenariat avec le tissu socio-e?conomique, la Cds vise a? "de?velopper des collaborations strate?giques pour le territoire dans les domaines « socie?te? et industrie 4.0 » et « nouveaux enjeux territoriaux » notamment en matie?re de de?veloppement durable." 

La Communauté du savoir, c'est quoi ?

Initie?e en 2012 par la CTJ, la Communaute? du savoir (Cds) est constitue?e des e?tablissements d’enseignement supe?rieur de l’Arc jurassien franco-suisse suivants : l'E?cole nationale supe?rieure de me?canique et des microtechniques (ENSMM), la Haute École Arc (HE-Arc), la Haute École d’Inge?nierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), la Haute École Pe?dagogique des cantons de Berne, Jura et Neucha?tel (HEP-BEJUNE), l’Universite? de Franche-Comte? (UFC), l’Universite? de Neucha?tel (UniNE) et l’Universite? de technologie de Belfort-Montbe?liard (UTBM).

La Cds be?ne?ficie du soutien financier des cantons de Berne, Jura, Neucha?tel et Vaud, de la Re?gion Bourgogne Franche-Comte?, ainsi que de la Commission europe?enne et de la Confe?de?ration suisse, via le programme Interreg V France-Suisse.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon

PUBLI-INFO • Venez découvrir les microtechniques ! SUPMICROTECH ouvre ses portes le samedi 9 mars à Besançon
SUPMICROTECH, l’École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, organise une journée portes ouvertes samedi 9 mars 2024 de 9h à 17h. L’occasion pour les futurs élèves et les curieux de découvrir l’univers de cette école d’ingénieurs dont la réputation n’est plus à faire : on y apprend à concevoir et à réaliser les microsystèmes du futur, pour les secteurs du transport, du luxe et de la précision, de l’instrumentation ou encore de la santé !

UTBM Innovation Crunch time : un challenge XXL avec 60 entreprises et 1.300 étudiants ingénieurs à Montbéliard

Du 4 au 8 mars 2024, l’Axone deviendra le 4e campus de l’UTBM et recevra plus de 60 entreprises et association pour mettre 1.300 étudiants ingénieurs au défi lors de la cinquième édition de l’UTMB Innovation Crunch time. Ce challenge XXL est le défi technologique universitaire le plus important en Europe.

Un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et 3 crèches à Besançon

PUBLI-INFO • Jusqu’en 2026, la Ville de Besançon prévoit un plan à 60 millions d’euros pour rénover 12 écoles et trois crèches, il s’agit du ”plan écoles-crèches”. Dans ce cadre, une exposition sur les murs de la mairie est consacrée à ces travaux jusqu’à l’aboutissement des projets.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.55
légère pluie
le 26/02 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
89 %