Arc jurassien franco-suisse : vers un campus transfrontalier ?

Publié le 19/02/2018 - 12:04
Mis à jour le 20/02/2018 - 09:28

Au cours d'une réunion à Pontarlier jeudi 11 janvier 2018, les chefs d'établissements des institutions membres de la Communauté du savoir (Cds) ont réaffirmé leur volonté partagée de pérenniser les réseaux et d'ancrer sa notoriété. Objectifs pour ces prochains mois : créer un campus transfrontalier

frontalier_panneau_suisse.jpg
©
PUBLICITÉ

Au cours de l’anne?e 2017, plus de 17 projets franco-suisses ont e?te? accompagne?s avec plus de 3 200 acteurs du territoire associe?s (e?tudiants, enseignants-chercheurs, personnels…).

Les chefs d’e?tablissements s’entendent de la ne?cessite? de de?velopper de nouvelles ambitions et de mieux faire connai?tre les actions et les opportunite?s propose?es par la Communaute? du savoir. La phase actuelle de la Cds étant terminée depuis de?cembre 2018, les membres de la Communaute? conviennent de poursuivre son de?veloppement par la mise a? disposition de compe?tences et en renforc?ant leur participation financie?re.

Le nouveau plan triennal permettrait de de?velopper de nouveaux outils pour soutenir la mobilite? des e?tudiants et des chercheurs en accompagnant, via des fonds mutualise?s, le montage de projets transfrontaliers en matie?re d’enseignement supe?rieur, de recherche et d’innovation. Ce plan d’action sera aussi consacre? au « renforcement de la gouvernance et d’interactions avec les re?seaux de coope?ration voisins (EUCOR – Le Campus europe?en ; Alliance Campus Rhodanien) ». 

« Un Arc jurassien innovant et ambitieux » 

La Cds se veut avant tout « un outil au service d’un Arc jurassien innovant et ambitieux, soucieux d’affirmer sa spe?cificite? industrielle et son excellence internationale », est-il indiqué dans un communiqué. En coordination avec les autorite?s politiques du territoire et en partenariat avec le tissu socio-e?conomique, la Cds vise a? « de?velopper des collaborations strate?giques pour le territoire dans les domaines « socie?te? et industrie 4.0 » et « nouveaux enjeux territoriaux » notamment en matie?re de de?veloppement durable. » 

La Communauté du savoir, c’est quoi ?

Initie?e en 2012 par la CTJ, la Communaute? du savoir (Cds) est constitue?e des e?tablissements d’enseignement supe?rieur de l’Arc jurassien franco-suisse suivants : l’E?cole nationale supe?rieure de me?canique et des microtechniques (ENSMM), la Haute École Arc (HE-Arc), la Haute École d’Inge?nierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), la Haute École Pe?dagogique des cantons de Berne, Jura et Neucha?tel (HEP-BEJUNE), l’Universite? de Franche-Comte? (UFC), l’Universite? de Neucha?tel (UniNE) et l’Universite? de technologie de Belfort-Montbe?liard (UTBM).

La Cds be?ne?ficie du soutien financier des cantons de Berne, Jura, Neucha?tel et Vaud, de la Re?gion Bourgogne Franche-Comte?, ainsi que de la Commission europe?enne et de la Confe?de?ration suisse, via le programme Interreg V France-Suisse.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Après Lexiclic, ils inventent Métalo, une méthode de lecture pour les enfants au CP

Christophe Lefort et Laurent Jeune, instituteurs à Valdahon, avaient crée en 2015 Lexiclic. Cette application aide les élèves dès leur plus jeune âge à orthographier de la meilleure des façons les mots de la langue française. En juin 2019, ils lancent leur méthode de lecture et d’écriture dédiée aux instituteurs du CP : Métalo.

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L’Université Bourgogne Franche-Comté finance 32 projets pédagogiques dans la région

L'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) va allouer près de 300 000 € aux équipes pédagogiques pour contribuer à la réussite des étudiants de 1e cycle de l’enseignement supérieur, à la rentrée 2019. Afin de créer une dynamique de réseau, les acteurs du projet RITM-BFC se réuniront le 27 juin 2019 à Dole (au lycée Nodier).

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

C’est parti pour le Bac avec la philo : la morale, Montaigne et des profs qui protestent devant les lycées

sujets et corrigés • L'oeuvre d'art, la morale, le travail, les Essais de Montaigne ou un texte de Freud... Les 554.000 candidats des bacs généraux et technologiques ont planché ce lundi 17 juin 2019 sur l'épreuve de philosophie, qui semble se dérouler normalement malgré un appel à la grève de la surveillance. Les 190.000 candidats au bac professionnel passent eux l'épreuve de français.

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.73
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage