Alerte Témoin

Arrêté 'anti-mendicité' à Besançon : un arrêté jugé 'dangereux' selon le collectif À gauche citoyens

Publié le 21/08/2018 - 14:35
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:38

Dans un communiqué de mardi 21 août 2018, le collectif À gauche Citoyen donne à son tour son opinion à propos de l'arrêté "anti-mendicité" qui a défrayé la chronique ces derniers jours à Besançon. Le collectif parle d'un arrêté municipal "inutile et à terme dangereux pour les libertés publiques".

"Inutile tout d'abord parce qu'il existe tout un arsenal juridique permettant de faire face aux troubles à l'ordre public", présente à gauche citoyen, et d'ajouter : "Incohérent, en regard des dispositions horaires et saisonnières retenues". "La misère sociale que révèlent la mendicité, les divers comportements gênants et parfois agressifs pour les piétons, les résidents et les commerçants, ne se règle pas par la publication d'un tel arrêté", indique le collectif.

"Le problème est réel"

À gauche citoyen affirme que "Le problème est réel". Selon lui, "le résoudre par des interdits ne ferait que momentanément le déplacer. Il faut non seulement le traiter par une augmentation des moyens des services sociaux (sante?, justice, éducateurs, police de proximité .....) mais aussi organiser une coordination des acteurs professionnels locaux et des représentants des citoyens".

"Nous rappelons au maire macroniste de Besançon que les orientations nationales et les décisions prises par le Président « des riches » et sa majorité sont de nature a? augmenter ce phénomène de misère sociale en privant les services compétents des moyens nécessaires a? leurs missions", souligne le collectif bisontin.

"Le Maire doit rester fidèle a? ses engagements antérieurs"

Par ailleurs, il ajoute que "cet arrêté menace les libertés publiques, il exclut une partie de la population en traitant sous un même chapitre la mendicité, la délinquance, la violence, etc." Pour À gauche citoyen, "le Maire doit rester fidèle a? ses engagements antérieurs, mettre fin a? cette dérive droitière du tout sécuritaire et retirer au plus vite cet arrêté."

Lire nos articles sur ce sujet :

Soyez le premier à commenter...

2 commentaires

Laisser un commentaire

arrêté anti-mendicité Besançon

Conseil municipal : les élus LR fustigent la majorité « atomisée » de Jean-Louis Fousseret

Le conseil municipal de Besançon post-polémique autour de l'arrêté anti-mendicité s'annonce houleux ce jeudi 20 septembre 2018. Entre la création d'un intergroupe au sein de la majorité plurielle du maire LREM de Besançon, l'opposition a tenu à s'exprimer. Dans un message posté sur Facebook, le conseiller municipal LR Ludovic Fagaut parle d'une majorité atomisée et émet le souhait de faire avancer certains dossiers...

Election municipale 2020, arrêté polémique, majorité fissurée… : qu’en pense le maire de Besançon ?

VIDEO • L'été 2018 a été tumultueux pour le maire à Besançon : entre polémique autour de l'arrêté dit "anti-mendicité", la création d'un intergroupe au sein de la majorité du conseil municipal ou encore les positionnements pour sa succession, comment voit-il la suite de son mandat jusqu'à l'élection municipale en 2020 ?

Municipales à Besançon : Dahoui appelle au rassemblement de la gauche

A moins de deux ans des élections municipales et suite à la fissure de la majorité plurielle renforcée par la polémique de l'arrêté anti-mendicité du maire LREM de Besançon, l'adjoint au maire (PS) en charge de l'éducation appelle dans une tribune au rassemblement de "toute la gauche bisontine". Pour lui, il est impérieux que la majorité municipale tienne bon. Encore faut-il que les différentes composantes de la gauche à Besançon puissent se parler.

actualité

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.26
    légère pluie
    le 23/09 à 12h00
    Vent
    3.06 m/s
    Pression
    1011 hPa
    Humidité
    90 %

    Sondage