Une association pour lutter contre la prolifération des chats à Besançon

Publié le 28/07/2018 - 11:22
Mis à jour le 28/07/2018 - 11:40

Créée en 2007, l’association « Au bonheur des chats » lutte contre la prolifération des chats et pour leur stérilisation. Josette Chavanne-Mougin nous en parle.
 

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget ©

"Nous luttons contre la maltraitance des animaux. C'est pourquoi, nous conseillons de faire stériliser son chat avant qu'il ne porte", explique Josette qui s'indigne sur certains comportements. "Si les gens ne veulent pas garder les chatons, je préfère qu'ils fassent leur stériliser même s'ils portent des petits. C'est mieux que de les abandonner".

"Je demande aux maires de contacter 30 millions d'amis"

Après avoir travaillé 20 ans à la SPA comme trésorière, Josette a toujours eu un grand intérêt pour les animaux. "Je ne peux pas concevoir que l'on abandonne des animaux. C'est pourquoi je demande aux maires des communes de contacter 30 millions d'amis, car ils organisent des campagnes de stérilisation".

Infos +

Association "Au bonheur des chats"

  • Pour les ADOPTIONS, contactez Valérie: 06 61 632 675
  • Pour les CHATS ABANDONNES, contactez Josette: 06 33 600 639
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.87
légère pluie
le 26/05 à 18h00
Vent
1.43 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
86 %