Alerte Témoin

Association "Mouvement du Nid" : nouvelle campagne face à une nouvelle loi

Publié le 11/08/2016 - 07:53
Mis à jour le 11/08/2016 - 09:12

Le "Mouvement du nid" agit depuis 1937 sur les causes et les conséquences de la prostitution. Cette association, présente partout en France, accompagne les personnes dans les formalités d’accès à la justice, aux soins, à la sécurité sociale ou encore dans des éventuelles démarches pour quitter la prostitution. Le 6 avril 2016, l’Assemblée Nationale a voté une loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Une victoire pour l’association qui lance à cette occasion une nouvelle campagne dans toute la France, dont Besançon. 

prosti.jpg
© Mouvement du Nid

D’après le Mouvement du Nid, cette loi offrira de nouvelles perspectives pour la prévention, la réinsertion et l’accompagnement des personnes prostituées. "Aujourd’hui, la société, de la manière la plus solennelle, déclare que les personnes prostituées ne sont plus des délinquantes. Au contraire, la loi reconnait le préjudice qui leur est causé dans la prostitution et ouvre de nouveaux moyens pour les soutenir. Quant à la pénalisation des "clients", cette mesure nécessaire répond à plusieurs enjeux" explique l’association dans un communiqué de presse de sa délégation du Doubs.  

Du fait de cette nouvelle loi du 6 avril 2016, les personnes prostituées pourront plus facilement, si nécessaire, porter plainte contre un "client". La responsabilité pénale est aujourd’hui inversée et la prévention devient une priorité.

De plus, cette loi s’inscrit dans la lutte pour l’égalité homme - femme. Claire Quidet, porte parole de l’association Mouvement du nid explique qu "tous les garçons qui grandiront désormais en France sauront que, de même qu’il est interdit de voler, de tuer… il est interdit de s’emparer du corps, de la sexualité d’autrui par la force ou par l’argent. C’est aussi un message puissant envoyé aux filles, qui rappelle qu’elles ont le droit de vivre en toute autonomie leur sexualité".

Une nouvelle campagne sur les murs de la ville

Du 10 au 17 août 2016, la nouvelle campagne de Mouvement du Nid s’attaque, d’après l’association, aux idées reçues qui voudraient "faire passer la prostitution pour une prestation de service récréative ou un job glamour". Elle explique aussi que les personnes prostituées sont souvent vulnérables et vivent dans la peur quotidiennement. Avec cette campagne, l’association souhaite exposer l’envers du décor de la prostitution ainsi que ses acteurs.

"Notre association, qui accompagne plusieurs milliers de personnes prostituées chaque année, est témoin d’un proxénétisme aux mille visages. Les revenus prodigieux de l’exploitation de la prostitution sont captés tant par des réseaux criminels que par des organisations terroristes et des criminels ordinaires, comme le conjoint ou le petit ami qui use de violence physique ou psychologique" explique Mouvement du Nid dans un communiqué de presse de sa délégation du Doubs. Pour l'association, grâce à cette loi, la responsabilité du "clients" est enfin reconnue par le législateur.

"Nous saluons cette avancée historique" conclue Mouvement du Nid.

Infos Pratiques

Association Mouvement du Nid à Besançon : 
2 rue de la bibliothèque
25000 Besançon
0381830203 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences conjugales durant le confinement : comment donner l’alerte ?

"les personnes en détresse peuvent être aidées" • Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a convenu avec Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, que les victimes de violences intra-familiales pourraient se rendre dans la pharmacie la plus proche afin de donner l'alerte. Voici l'ensemble des dispositifs existants pour donner l'alerte.

Témoignage : un médecin guéri du Covid-19 rend hommage aux soignantes du CHU de Besançon

Vidéos • Médecin généraliste à Salins-les-Bains, le Dr Damien Pollet a été testé positif au Covid-19 le 21 mars 2020 à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Après une semaine ponctuée d'une importante fatigue et de fortes fièvres, il développe une forme sévère du Coronavirus. Sa saturation en oxygène diminue le samedi 28 mars. Il est alors transféré par le SAMU à l'hôpital de Besançon. Guéri, de retour chez lui depuis le 1er avril, il a décidé de rendre  hommage aux "guerrières", ces femmes qui l'ont réconforté durant la maladie...

Agriculteurs atteints du Covid-19 : des services de remplacement mis en place

Depuis le 16 mars 2020, des services de remplacement assurent le remplacement d’agricultrices et d’agriculteurs touchés par le virus. Ils mettent tout en œuvre avec les exploitants(e)s concerné(e)s pour que cela s'effectue dans des conditions optimales. Des interventions répondent aussi à des absences liées aux gardes d'enfants.

Versements de prestations sociales : des mesures mises en place aux bureaux de Poste

La Poste a adapté son organisation à l’évolution de la situation sanitaire avec 11 bureaux de poste ouverts au public pour le Doubs. Afin que le versement des prestations sociales aux allocataires se déroule dans les meilleures conditions possibles, La Poste met en place un dispositif adapté, accessible dès le 4 avril via les distributeurs automatiques de billets, et dès le 6 avril dans ses bureaux de poste, sur tout le territoire.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.42
ciel dégagé
le 05/04 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
66 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune