Avec Erasmus, on étudie... et on fait des bébés !

Publié le 22/09/2014 - 17:42
Mis à jour le 22/09/2014 - 17:42

Un étudiant Erasmus sur quatre a rencontré son partenaire lors de son séjour à l'étranger, a révélé lundi 22 septembre 2014 la Commission européenne, et le programme européen d'échange universitaire a même contribué à la naissance d'un million de bébés depuis son entrée en vigueur en 1987.

1220712046_etudiants_internationaux.jpg
Amphithéâtre Lévêque à la Fac de Lettres de Besançon (illustration) © Michel Stimpfling
PUBLICITÉ

Selon une étude rendue publique lundi par l’exécutif européen, 27% des anciens étudiants Erasmus disent avoir rencontré leur conjoint ou partenaire actuel pendant leur séjour à l’étranger. Erasmus favorise plus globalement les couples de nationalités différentes, puisqu’un tiers (33%) des anciens étudiants sont concernés, soit trois fois plus que les étudiants n’étant pas partis à l’étranger (13%).

Erasmus fait la différence…

Mais c’est sur le marché de l’emploi que les étudiants Erasmus font la différence. L’expérience à l’étranger est jugée déterminante par les employeurs et permet notamment de développer la curiosité, la confiance en soi et l’aptitude à résoudre les problèmes. Quelque 64% des employeurs interrogés jugent l’expérience à l’étranger comme importante pour être embauché, contre seulement 37% en 2007.

La nomination fin août de Federica Mogherini, 41 ans, comme future chef de la diplomatie européenne, a mis les projecteurs sur les talents issus du programme Erasmus. L’Italienne avait fait sa thèse portant sur l’islam et la politique au cours d’un séjour à Aix-en-Provence, dans le cadre d’Erasmus.

Actuellement, environ 10% des jeunes Européens étudient ou se forment à l’étranger grâce à des soutiens publics et privés, selon les données de la Commission. Environ 5% d’entre eux bénéficient d’une bourse Erasmus.

L’enquête rendue publique lundi est la plus importante en son genre, elle a été réalisée dans 34 pays. Près de 80.000 réponses ont été recueillies, à la fois d’étudiants et d’entreprises.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.22
couvert
le 22/10 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
91 %

Sondage