Avec le confinement, les batteries des voitures tombent à plat

Publié le 07/04/2020 - 14:30
Mis à jour le 07/04/2020 - 13:37

Avec le confinement, la plupart d'entre nous ne prend que rarement sa voiture. Résultat : lorsque l'on essaie de démarrer, la batterie est tombée à plat. Conseils d'un expert pour éviter ce soucis.

cable batterie
Batterie illustration ©CCO Pixabay

On le sait : les routes sont quasiment désertes en Franche-Comté. Logiquement, beaucoup de voitures "dorment" ainsi, à l'arrêt.

Et lorsqu'on la reprend après une semaine pour aller faire ses courses ou aller au travail, surprise : le véhicule ne démarre pas. La batterie est déchargée.

"A l'arrêt, la voiture continue de consommer"

"Beaucoup de personnes sont venues me voir avec ce problème en particulier" explique Samuel Holtz, de Franche-Comté Batterie à Besançon. Ce gérant, spécialiste des batteries et piles en tout genre, est encore sur le pont, car il fait partie des quelques activités "essentielles" que l'Etat a autorisé - voire encouragé -  a continuer.

"Même lorsque le véhicule ne tourne pas, il va quand même continuer de consommer de l'électricité (frein à main électrique, calculateur de position...)" explique-t-il.

Mais la recharge est trop faible

En temps normal, "on roule assez pour que l'alternateur recharge la batterie". Mais avec le confinement, "les trajets sont plus courts et beaucoup moins réguliers." Et "à chaque fois que l'on démarre, on entame un peu plus le capital batterie."

Résultat, la batterie se décharge mais ne se recharge pas. Et tombe donc à plat. "On vient très régulièrement me voir, depuis la 3e semaine de confinement, à cause de ça" assure Samuel ; "c'est un problème qu'on voit surtout sur les nouvelles voitures, plus électronisées."

Charger à la maison

Pour lutter contre ce soucis, il n'y a malheureusement pas dix mille solutions. "L'idéal, c'est d'avoir un chargeur à la maison et de mettre sa batterie en charge avant d'être confronté au problème" explique l'expert.

Et si ce n'est pas le cas, "vous pouvez venir faire tester la batterie, ou la changer si besoin" commente M. Holtz. Rappelant que "malgré le confinement, les gens ont quand même besoin de se déplacer : pour les courses ou les activités essentielles, comme les véhicules d'urgence par exemple."

Infos +

  • Franche-Comté Batteries
  • 1 rue de l'Epitaphe, 25000 Besançon
  • 03 81 41 43 10
  • site internet
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Rassemblements familiaux : « À défaut de les interdire, il est clair qu’il faut les limiter » (Pr Limat, CHU de Besançon)

La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 est prévue dans deux à trois semaines dans le Département du Doubs comme au niveau national. Pendant cette période, les cartes sont entre les mains de la population pour éviter que les hôpitaux soient subermergés. Pour le Professeur Samuel Limat, président de la commission médicale d’établissement au CHU de Besançon, cela passe par une limitation du nombre de personnes qui se rassemblent et particulièrement les personnes fragiles.

Hommage à Samuel Paty : la maire d’Ornans invite les habitants à poser une bougie sur leur fenêtre

Isabelle Guillame a décidé de mettre les drapeaux de la mairie d'Ornans en berne jusqu'à la fin de la semaine. Ce mercredi 21 octobre 2020, jour d'hommage national, les conseillers observeront une minute de silence. La maire d'Ornans invite les habitants "à s’associer à cet hommage et à poser une bougie sur leur fenêtre dès ce soir".

Concours Toqués de la Morteau et saucisse de Morteau IGP 2020 : les résultats !

Le concours de cuisine Les Toqués de la Morteau, organisé dans le cadre des 10 ans de l'IGP, a vu s'affronter depuis le 30 septembre 40 participants venus de Bourgogne Franche-Comté. Le pitch : associer la saucisse de Morteau à un ou plusieurs produits locaux (Comté, Morbier, Cancoillotte, Époisses, Vin du Jura ou de Bourgogne) et créer "la recette qui fera l'unanimité". Découvrez les gagnants du concours...

Sondage – Respectez-vous la « règle de 6 » personnes maxi à table chez vous ?

SONDAGE • Parmi les nouvelles règles à respecter pour limiter la propagation de la Covid-19, le président de la République recommande la "règle de 6", c'est-à-dire de ne pas être plus de 6 personnes lors de rassemblements chez soi notamment lors de repas. Et vous, respectez-vous cette règle à la maison ? C'est notre sondage de la semaine...

Samuel Paty tué : « Nous sommes scandalisés que des gens emplis de haine associent l’Islam à leur folie meurtrière » (Mosquées de Besançon)

Suite à l'assassinat du professeur d'histoire-géographique Samuel Paty vendredi dernier, les responsables des mosquées de Besançon dénoncent un acte "odieux" qui vient "remettre en question l'exercice du métier noble d'enseignant". Ils appellent "à la vigilance et à l'unité pour faire front contre l'extrémisime et toutes les tentatives de division de notre pays."

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.55
couvert
le 21/10 à 18h00
Vent
3.46 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
44 %

Sondage