Alerte Témoin

Avec le confinement, les batteries des voitures tombent à plat

Publié le 07/04/2020 - 14:30
Mis à jour le 07/04/2020 - 13:37

Avec le confinement, la plupart d'entre nous ne prend que rarement sa voiture. Résultat : lorsque l'on essaie de démarrer, la batterie est tombée à plat. Conseils d'un expert pour éviter ce soucis.

cable batterie
Batterie illustration ©CCO Pixabay

On le sait : les routes sont quasiment désertes en Franche-Comté. Logiquement, beaucoup de voitures "dorment" ainsi, à l'arrêt.

Et lorsqu'on la reprend après une semaine pour aller faire ses courses ou aller au travail, surprise : le véhicule ne démarre pas. La batterie est déchargée.

"A l'arrêt, la voiture continue de consommer"

"Beaucoup de personnes sont venues me voir avec ce problème en particulier" explique Samuel Holtz, de Franche-Comté Batterie à Besançon. Ce gérant, spécialiste des batteries et piles en tout genre, est encore sur le pont, car il fait partie des quelques activités "essentielles" que l'Etat a autorisé - voire encouragé -  a continuer.

"Même lorsque le véhicule ne tourne pas, il va quand même continuer de consommer de l'électricité (frein à main électrique, calculateur de position...)" explique-t-il.

Mais la recharge est trop faible

En temps normal, "on roule assez pour que l'alternateur recharge la batterie". Mais avec le confinement, "les trajets sont plus courts et beaucoup moins réguliers." Et "à chaque fois que l'on démarre, on entame un peu plus le capital batterie."

Résultat, la batterie se décharge mais ne se recharge pas. Et tombe donc à plat. "On vient très régulièrement me voir, depuis la 3e semaine de confinement, à cause de ça" assure Samuel ; "c'est un problème qu'on voit surtout sur les nouvelles voitures, plus électronisées."

Charger à la maison

Pour lutter contre ce soucis, il n'y a malheureusement pas dix mille solutions. "L'idéal, c'est d'avoir un chargeur à la maison et de mettre sa batterie en charge avant d'être confronté au problème" explique l'expert.

Et si ce n'est pas le cas, "vous pouvez venir faire tester la batterie, ou la changer si besoin" commente M. Holtz. Rappelant que "malgré le confinement, les gens ont quand même besoin de se déplacer : pour les courses ou les activités essentielles, comme les véhicules d'urgence par exemple."

Infos +

  • Franche-Comté Batteries
  • 1 rue de l'Epitaphe, 25000 Besançon
  • 03 81 41 43 10
  • site internet
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Essayage, nombre de clients, masques… : quelles sont les mesures prises par les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.

Auriez-vous envie de tout casser pour vous détendre à Besançon ?

C'est l'idée de Clément Ducret, 24 ans, et Lucas Chartier, 25 ans, deux jeunes entrepreneurs bisontins : créer un lieu où tout le monde pourrait venir se défouler dans le but d'évacuer son stress… Ce concept de salle de défoulement existe aux États-Unis, au Canada, et dans des grandes villes de France . Avant de lancer le concept à Besançon, les deux entrepreneurs lancent un questionnaire à la population…

Déconfinement : découvrez les autorisations dérogatoires accordées par le Préfet du Doubs

Dans le cadre du déconfinement progressif régi par le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 et sur proposition des autorités concernées, ce vendredi 22 mai 2020, le Préfet du Doubs a autorisé à titre dérogatoire, par arrêté plusieurs accès et pratiques dont la réouverture du musée du Temps à Besançon ou encore l’accès du public aux bateaux de plaisance "Bateaux du Saut du Doubs" et des "vedettes panoramiques" sur la commune de Villers-le-Lac.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.84
partiellement nuageux
le 27/05 à 9h00
Vent
5.36 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
32 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune