"Une semaine avec... La Chica", jusqu'au 15 mars à Besançon

Publié le 01/03/2024 - 12:02
Mis à jour le 13/03/2024 - 09:03

Du 11 au 15 mars 2024, la Rodia expérimentera un nouveau concept de programmation baptisé "Une semaine avec...". Le principe est simple, plutôt que de programmer un artiste pour une seule soirée, l’idée est que celui-ci passe toute une semaine dans la cité comtoise afin de "tisser du lien" avec les habitants avant un concert à la Rodia en fin de semaine en guise de conclusion. David Demange, le directeur de La Rodia a présenté le contenu de ce premier format.

À l’heure de la transition écologique, personne, pas même le monde de la culture, n’est épargné par les préoccupations environnementales. À Besançon, La Rodia tient elle aussi un bilan carbone qu’elle compte tenter d’alléger de 50% d’ici 2030. Alors pour atteindre cet objectif, la scène bisontine des musiques actuelles s’interroge, bouscule, expérimente et réinvente de nouveaux modes de rencontre avec le public.

Avec son nouveau projet intitulé "Une semaine avec", la Rodia explore ainsi une autre façon d’envisager la programmation en ralentissant le rythme et en ajoutant un enjeu social permettant aux artistes programmés de "tisser un lien fort avec le territoire" rappelle son directeur David Demange.

Un projet nouveau pour amener vers de nouveaux horizons

La première artiste qui a accepté de se prêter au jeu de ce nouveau format est La Chica, franco-vénézuélienne, qui sillonnera la ville durant une semaine pour aller à la rencontre des Bisontins selon un programme taillé sur mesure en fonction de ses goûts et de ses passions. Une façon de s’approprier la ville en somme et pour David Demange de "créer une autre forme de lien avec les artistes que l’on programme" tout en allant chercher de nouveaux publics.

David Demange directeur de la Rodia et Lucie Moreau, responsable communication la Rodia © Schlick Vincent

Si l’artiste débutera son périple bisontin par une visite de la ville le lundi 11 mars, elle se rendra également à l’inauguration de son rayon spécial à la librairie Le Grand Forum avant de prendre part à un concours de guacamole, pêché mignon de l’artiste, lors d’une soirée Street food sud-américaine au restaurant La Boucle. Certains événements seront ouverts à tous, d’autres limités à un public plus restreint. 

Des rencontres sont d’ailleurs prévues avec des pianistes au magasin de Gaëtan Leroux, les 99 choristes de la chorale universitaire ou encore les danseuses du collectif La Meute qui ont travaillé une chorégraphie sur l’un des titres de La Chica. La découverte continuera avec une soirée cinéma autour de l’un des réalisateurs préférés de l’artiste, Jim Jarmush le 13 mars au cinéma Victor Hugo, une "masterclass" et un concert au Bastion jeudi 14 mars. En point d’orgue de cette semaine bisontine le concert La Chica & El Duende Orchestra le 15 mars à la Rodia offrira aux Bisontins sa deuxième représentation française. 

Un projet d'équipe parti pour durer

Ce "projet d’équipe" auquel "tout le monde a contribué" avec "une proposition du programme pour chaque membre en gros" selon le directeur de La Rodia, a nécessité une organisation d’environ six mois.

Sur le plan économique, le directeur de la Rodia assure que l’artiste "a joué le jeu financièrement" et a pu se débrouiller avec "un petit forfait pour la semaine, pas très élevé". Les organisateurs se sont également appuyés sur leurs partenaires afin de limiter les frais au maximum. Le FRAC mettra par exemple un appartement à disposition de l’artiste pour la semaine. De nouveaux dispositifs de l’État permettent également selon Davide Demange "d’accompagner ce type de projet afin de mieux produire et mieux diffuser". 

La première édition d'"Une semaine avec" aura lieu du 11 au 15 mars à Besançon. Si pour l'instant une seule édition est prévue en 2024, le projet pourrait amener à être renouvelé une à deux fois durant l'année 2025. Le directeur a d'ailleurs avoué que l'équipe explorait déjà quelques pistes pour les futurs artistes invités.

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.17
légère pluie
le 15/04 à 6h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
93 %