Avenir des Vaîtes : voici les principaux éléments qui sont ressortis de la consultation citoyenne...

Publié le 02/06/2021 - 17:44
Mis à jour le 16/09/2021 - 08:16

Suite à la première session de travail des membres de la conférence citoyenne sur le projet des Vaîtes qui a eu lieu ce samedi 29 mai 2021, le résultat de la consultation numérique ainsi que les caractéristiques socio-démographiques de ses membres ont été publiés par la Ville de Besançon ce mercredi 2 juin.

Quartier des Vaîtes à Besançon. © Ville de Besançon
Quartier des Vaîtes à Besançon. © Ville de Besançon

La synthèse qualitative produite par l’agence Respublica à l’issue de la consultation numérique qui a eu lieu du 19 mars au 9 mai 2021 est en ligne sur le site besancon-vaites.jenparle.net

Première étape de la démarche participative engagée par la Ville de Besançon, elle a pour vocation principale à éclairer les membres de la conférence citoyenne et leur a été communiquée dès samedi pour alimenter leur travail. "Les 5.200 visiteurs sur la plateforme et les plus de 500 contributions et commentaires, témoignent du vif intérêt des bisontins et des bisontines quant à l’avenir du site des Vaites", souligne la Ville.

Les principaux éléments à retenir des échanges qui ont eu lieu sur la plateforme Jenparle sont les suivants :

- Les thèmes les plus discutés sont le logement et le maraichage en ville.

- Des contributions s’opposent au projet en avançant les arguments suivants :

  • "La population de Besançon diminue et il y a de nombreux logements neufs ou anciens qui ne trouvent pas preneur"
  • "Le projet n’empêchera pas l’étalement urbain et supprimera un ilot de fraicheur"

- D’autres contributions et commentaires argumentent, au contraire en faveur du projet, en indiquant notamment que :

  • "Les évolutions démographiques, notamment la diminution de la taille des ménages, nécessitent la construction de nouveaux logements"
  • "Le label EcoQuartier permet d’assurer la qualité du projet relativement aux enjeux du climat"
  • "La nouvelle école permettra de remplacer celle qui est vétuste et de regrouper des écoles dispersées"

- Enfin, des contributions et commentaires proposent des aménagements voire des modifications concernant le projet proposé :

  • "Le nombre de logements et les types de construction qui doivent être compatibles avec les exigences écologiques"
  • "Le lieu d’implantation de l’école et son dimensionnement"
  • "La place et la taille des espaces maraîchers"
  • "La gestion des eaux pluviales"

En outre, des contributions sont partagées à propos de la concertation : certaines insistent sur "la nécessité de donner la parole aux habitant.e.s" tandis que d’autres considèrent que "les associations prennent trop de place" et que "les élus doivent prendre leurs responsabilités".

Samedi 29 mai a eu lieu la première journée de la conférence citoyenne sur les Vaites. "Il y avait une volonté forte que ce groupe soit à l’image de Besançon", selon la Ville. "Ce panel se veut ainsi le plus proche possible des caractéristiques socio-démographiques de notre ville : le genre, la classe d’âge, les quartiers de résidence, les catégories de diplôme, les catégories socio-professionnelles et le type d’occupation du logement ont été pris en compte."

Infos +

Les deux prochaines sessions de travail auront lieu le 19 juin et le 3 juillet. Lors de cette dernière session les membres de la conférence citoyenne présenteront leur réponse à la question posée par la maire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidence des Républicains : Jacques Grosperrin votera pour Bruno Retailleau

Ce jeudi 1er décembre, par voie de communiqué de presse, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin a annoncé son intention de voter pour Bruno Retailleau lors de l’élection du futur président des Républicains (LR). Il y a quelques jours, lundi 28 novembre, l’élu avait reçu un autre candidat à Besançon, le secrétaire général du parti Aurélien Pradié.

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.43
nuageux
le 02/12 à 15h00
Vent
1.49 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
80 %