Avenir des Vaîtes : voici les principaux éléments qui sont ressortis de la consultation citoyenne...

Publié le 02/06/2021 - 17:44
Mis à jour le 16/09/2021 - 08:16

Suite à la première session de travail des membres de la conférence citoyenne sur le projet des Vaîtes qui a eu lieu ce samedi 29 mai 2021, le résultat de la consultation numérique ainsi que les caractéristiques socio-démographiques de ses membres ont été publiés par la Ville de Besançon ce mercredi 2 juin.

Quartier des Vaîtes à Besançon. © Ville de Besançon
Quartier des Vaîtes à Besançon. © Ville de Besançon

La synthèse qualitative produite par l’agence Respublica à l’issue de la consultation numérique qui a eu lieu du 19 mars au 9 mai 2021 est en ligne sur le site besancon-vaites.jenparle.net

Première étape de la démarche participative engagée par la Ville de Besançon, elle a pour vocation principale à éclairer les membres de la conférence citoyenne et leur a été communiquée dès samedi pour alimenter leur travail. "Les 5.200 visiteurs sur la plateforme et les plus de 500 contributions et commentaires, témoignent du vif intérêt des bisontins et des bisontines quant à l’avenir du site des Vaites", souligne la Ville.

Les principaux éléments à retenir des échanges qui ont eu lieu sur la plateforme Jenparle sont les suivants :

- Les thèmes les plus discutés sont le logement et le maraichage en ville.

- Des contributions s’opposent au projet en avançant les arguments suivants :

  • "La population de Besançon diminue et il y a de nombreux logements neufs ou anciens qui ne trouvent pas preneur"
  • "Le projet n’empêchera pas l’étalement urbain et supprimera un ilot de fraicheur"

- D’autres contributions et commentaires argumentent, au contraire en faveur du projet, en indiquant notamment que :

  • "Les évolutions démographiques, notamment la diminution de la taille des ménages, nécessitent la construction de nouveaux logements"
  • "Le label EcoQuartier permet d’assurer la qualité du projet relativement aux enjeux du climat"
  • "La nouvelle école permettra de remplacer celle qui est vétuste et de regrouper des écoles dispersées"

- Enfin, des contributions et commentaires proposent des aménagements voire des modifications concernant le projet proposé :

  • "Le nombre de logements et les types de construction qui doivent être compatibles avec les exigences écologiques"
  • "Le lieu d’implantation de l’école et son dimensionnement"
  • "La place et la taille des espaces maraîchers"
  • "La gestion des eaux pluviales"

En outre, des contributions sont partagées à propos de la concertation : certaines insistent sur "la nécessité de donner la parole aux habitant.e.s" tandis que d’autres considèrent que "les associations prennent trop de place" et que "les élus doivent prendre leurs responsabilités".

Samedi 29 mai a eu lieu la première journée de la conférence citoyenne sur les Vaites. "Il y avait une volonté forte que ce groupe soit à l’image de Besançon", selon la Ville. "Ce panel se veut ainsi le plus proche possible des caractéristiques socio-démographiques de notre ville : le genre, la classe d’âge, les quartiers de résidence, les catégories de diplôme, les catégories socio-professionnelles et le type d’occupation du logement ont été pris en compte."

Infos +

Les deux prochaines sessions de travail auront lieu le 19 juin et le 3 juillet. Lors de cette dernière session les membres de la conférence citoyenne présenteront leur réponse à la question posée par la maire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Agriculteur : ”Le toilettage normatif ne signifie pas l’abandon de toute ambition en matière environnementale” selon le sénateur Rietmann

À l’occasion d’un débat sur l’avenir du modèle agricole français le 13 février 2024, Olivier Rietmann, sénateur LR de la Haute-Saône, a défendu une revendication nouvelle exprimée par les agriculteurs lors du récent mouvement de protestation : l’impératif de simplification administrative.

Magazine municipal de Besançon : une “propagande politique” selon L. Croizier et L. Fagaut

Suite à la parution de l’édition février/mars 2024 du magazine municipal Besançon votre ville, les élus du groupe Ensemble bisontins (Renaissance-Modem-Horizon) et du groupe LR Besançon maintenant ont exprimé leur stupéfaction, mercredi 14 février 2024, en dénonçant “le détournement du magazine de la ville à des fins de propagande politique”. Le dossier porte, ce mois-ci, sur le positionnement de la maire de Besançon, Anne Vignot, au sujet de la loi immigration. Une entrevue qui n’a pas laissé les groupe d’élus sans voix.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Élections européennes : plusieurs partis politiques se réunissent pour sensibiliser les jeunes à Besançon

Les élection européennes sont délaissées par bon nombre de citoyennes et de citoyens en France et à travers l’union. C’est pourquoi sept partis de gauche se réuniront pour sensibiliser les jeunes électeurs à ce temps démocratique jeudi 15 février 2024 à la faculté des lettres, rue Mégevand à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.41
couvert
le 21/02 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
90 %