Baccalauréat: 6500 inscriptions aux épreuves facultatives

Publié le 05/06/2012 - 14:15
Mis à jour le 05/06/2012 - 18:13

Dans l’académie de Besançon, des centaines de candidats tentent leur chance en passant une, voire deux épreuves facultatives, pour grapiller sans risque des points au baccalauréat.

bac_resultats_2010_016.jpg
© carvy

options

PUBLICITÉ

Ce qu’on appelait autrefois des options sont devenues selon la dénomination officielle des épreuves facultatives. Tous les candidats au baccalauréat, général ou technique, peuvent tenter leur chance. Au mois de novembre, une liste circule avec toutes les matières susceptibles d’être choisies dans l’académie de Besançon.

L’éventail des possibilités est large. Du ski nordique sur roulette à la langue des signes, en passant par trois options de berbère (chleuh, kabyle et rifain), les prétendants n’ont que l’embarras du choix. Il y a aussi dans l’académie de Besançon le roumain, le serbo-croate, le chinois, le foot, la danse, le 200 m et le 1500 m en athlétisme. Quant au tamoul et au peul, ils ne peuvent être choisis qu’à l’écrit, faute de professeurs susceptibles de passer l’oral. Les épreuves de polonais et de japonais se passent dans les académies voisines à Dijon ou à Strasbourg.

Même les candidats qui veulent passer deux épreuves obligatoires pour s’assurer un maximum de points, il y a de quoi faire. Mais attention, le niveau des épreuves est assez élevé. Il ne suffit pas de savoir jouer du pipeau…

Pour l’édition 2012 du baccalauréat, 4656 inscriptions à des épreuves facultatives ont été enregistrées dans l’académie de Besançon pour le bac général et 1670 pour le bac technique, soit quelque 6500 demandes. Selon le rectorat, ces chiffres évoluent peu d’une année à l’autre.

Seuls les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20 sont retenus et multipliés par un coefficient de deux pour la première matière et de un pour la seconde. Seule exception pour le latin et le grec qui, à condition de ne s’inscrire qu’à une seul option, valent trois points.

Quoiqu’il en soit estime Marie-Odile Mourel, chef de la division des Examens et Concours du Rectorat de Besançon, « les épreuves facultatives ne permettent pas de compenser les carences dans les matières générales ». Les candidats au baccalauréat peuvent espérer améliorer leur moyenne de l’examen d’environ 5% grâce aux options. Un bonus bienvenu pour ceux qui sont limites ou pour ceux qui tiennent à avoir une mention.

En tout cas, ce système d’épreuves facultatives constitue un véritable casse-tête pour le service des examens du rectorat. Rien que pour les épreuves sportives, une personne est occupée à plein temps du 1er octobre au 30 avril. « Les grandes épreuves posent moins de problèmes d’organisation que les épreuves facultatives très compliquées à mettre en place », souligne Sandrine Boquestal, chef du bureau du baccalauréat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.46
ciel dégagé
le 14/10 à 15h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1009.18 hPa
Humidité
58 %

Sondage