Basketball : Une victoire qui pèse pour le besAC

Publié le 28/02/2016 - 15:40
Mis à jour le 29/02/2016 - 13:50

Il fallait absolument gagner. Le BesAC l’a fait ! Qui plus est en y ajoutant l’avantage au panier average particulier, ce qui pourrait être utile en fin de saison. Ainsi donc, face au Paris BA, les joueurs de Fred Feray ont totalement rempli leur tâche.

basketball_through_hoop.jpg
Airman 1st Class Kerelin Molina
PUBLICITÉ

A Besançon, BesAC bat Paris BA 65-51.
Les quarts-temps : 12-13, 22-12, 15-16, 16-10. 

Sans doute n’a-t-on pas assisté à un très grand match de basket, mais l’essentiel est là : le BesAC a ajouté une victoire à son capital au classement général, ce qui le place devant son adversaire du soir, à la 7e place ex-aequo (8 victoires pour 9 défaites), avec le même nombre de points (25) que Joeuf et le WOSB.

Premier et deuxième quart-temps

Après le mano a mano du premier quart-temps (12-13), le BesAC a énergiquement pris les affaires à son compte, réalisant même, à cheval sur la fin du premier quart-temps et le début du second, un 17-2 qui le plaçait nettement en tête de la course (27-15, + 12). A ce jeu, Dahbi, Pehoua, mais surtout Daure (9 des 17 pts de la série) avaient participé à cette échappée.

Certes Paris se ressaisissait sensiblement (27-21), mais Benfatah de loin, puis Daure à 2 reprises permettaient de virer à la pause avec un petit matelas de 9 points (34-25).

Troisième quart-temps

Cette avance, le BesAC la faisait encore croitre au retour des vestiaires. Bole lançait l’opération sur un missile de loin. Puis Daure encore, Benfatah, mais surtout Dahbi enfonçaient le clou. Résultat : le BesAC pointait avec 16 points d’avance sur son rival parisien (45-29).

On pouvait penser que la messe était dite. Mais pas du tout, car Paris, à son tour, reprenait les débats à son compte et profitait d’un trou d’air local pour s’offrir un 12-4, pour revenir à 49-41, score au terme du 3e quart-temps.

Rien n’était donc joué. Plus encore quand Brunet, notamment sur un tir majoré ramenait sa troupe à 3 tout petits points du BesAC : 49-46. Chaud devant !

Quatrième quart-temps

Fort heureusement, la troupe bisontine, piquée au vif, reprenait ses esprits, remettait l’ouvrage sur le métier avec plus de rigueur des deux côtés du terrain. De quoi provoquer son effet et de reprendre ses distances.

Dans ce contexte, Dahbi, Pehoua qui avait pris le dessus dans la peinture et Bole signaient un 14-2 (62-47). Cette fois l’affaire était dans le sac, parfaitement ficelée par un tir primé signé Dahbi (65-50).

Le BesAC remportait ainsi une victoire nécessaire, un pas de plus vers le maintien. Certes rien n’est encore acquis. Mais le calendrier de fin de saison peut laisser penser que c’est plutôt bien parti.

En attendant, il faudra passer une période plus délicate avec le déplacement samedi prochain à Joeuf, la réception de La Charité et le voyage à Pont de Cheruy qui actuellement balaie tout sur son passage, et après un début de saison catastrophique, s’est replacé pour la course aux play-offs d’accession en N1.

Les marqueurs

BesAC : Dahbi 16 pts (dont 1 à 3 pts), Daure 15 (dont 1 à 3 pts), Pehoua 14, Ochereobia 8, Benfatah 7 (dont 1 à 3 pts), Bole 5 (dont 1 à 3 pts),Marcelion, Kalambani, Obadina, Marande.

Paris : Jallier 18 pts (dont 1 à 3 pts), Brunet 10, Obouh Fegue 7, Orengue 5 (dont 1 à 3 pts), Gasbi 5, Vaccarin 3 (dont 1 à 3 pts), Rouyre 2, Brunet 1, Lazic, Roussel. 

Les réactions

Fred Feray (coach du BesAC) : « Cette victoire était nécessaire. On a su faire ce qu’il fallait pour l’obtenir, qui plus est avec le panier average. C’est donc une très bonne soirée pour le BesAC dans la perspective du maintien ».

Jerémie Lashab (coach du Paris BA) : « C’est difficile de jouer et de gagner au basket sans réussite. C’est ce qui nous est arrivé ce soir. Mais on va continuer à nous battre pour le maintien, c’est aussi notre objectif cette saison ».

Les résultats de la 17e journée

  • BesAC – Paris BA : 65-51
  • Lyon SO – Joeuf : 71-57
  • WOSB – Lille : 80-77
  • Tremblay – Kaysersberg : 89-56
  • Sainte-Marie Metz – Gries-Oberhoffen : 59-87
  • Tourcoing – Saint-Priest : 74-56
  • Pont de Cheruy – La Charité : 83-62

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.77
couvert
le 20/06 à 6h00
Vent
2.69 m/s
Pression
1015.21 hPa
Humidité
96 %

Sondage