Alerte Témoin

Beaune : Claude Lelouch présente les 13 apprentis de ses Ateliers du cinéma

Publié le 26/01/2016 - 16:12
Mis à jour le 23/10/2019 - 11:12

"La machine est en route", s'est félicité mardi le cinéaste Claude Lelouch, qui a présenté les treize premiers apprentis des Ateliers du cinéma de Beaune (Côte-d'Or), l'école qu'il a fondée.

filmit.png
© dr

Ca tourne…

Sélectionnés parmi environ 150 candidats qui avaient réalisé chacun un film court avec un téléphone portable sur le thème "Le premier et le dernier jour d'un couple", sept garçons et cinq filles, tous âgés d'une vingtaine d'années, ont intégré mardi les Ateliers du cinéma. Pour leur "porter chance", Claude Lelouch a remis à chacun une caméra. "C'est la première personne qu'ils doivent apprendre à diriger", a lancé le réalisateur d'"Un homme et une femme".

"Je ne réalise pas encore à 100%", a confié Simon Boulier, Lillois de 24 ans, qui suivait jusqu'à présent une formation d'acteur en cours du soir, tout en enchaînant les petits boulots. "Quand j'ai vu l'annonce, je n'ai pas hésité une seule seconde; je n'ai pas envisagé cela comme une école mais comme une occasion de toucher à tout dans le cinéma", a-t-il ajouté. Intéressée par "l'écriture et le jeu", Anna Wajsbrot, 20 ans, a dit espérer "trouver ici des amitiés professionnelles". "J'aimais bien l'idée d'être en équipe réduite, c'est une bonne manière d'apprendre", a-t-elle estimé.

Associés à son prochain tournage

Les treize apprentis commenceront par suivre Claude Lelouch au festival du film fantastique de Gérardmer (Vosges), où il présidera le jury de cette 23e édition. Ils s'attelleront ensuite à la préparation du prochain film du réalisateur, qui a annoncé vouloir mettre en scène "vingt grandes vedettes et vingt comédiens débutants". Durant le tournage, prévu en "juin et juillet", les apprentis occuperont des postes de techniciens ou encore d'assistants. "Chaque année, un grand metteur en scène viendra tourner son film dans les Ateliers du cinéma et cette année, je viens comme cobaye, pour inventer le mode d'emploi", a expliqué M. Lelouch.

Au terme des sept à huit mois de cette formation, l'un des treize cinéastes en herbe se verra financer son premier film, a rappelé le réalisateur de 78 ans.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : l'hôpital remercie tous les donateurs !

Suite à la crise sanitaire, de nombreux gestes de solidarités ont été adressés aux personnels du CHRU de Besançon. Il a ainsi enregistré près de 500.000 euros de dons financiers pour ses personnels, dont la majeure partie versée par une fondation hospitalière parisienne, ainsi que par le club de foot de Dijon. Des actes que l'hôpital souhaite chaleureusement remercier.  

Démarchage téléphonique : « Le Sénat ne doit pas rouvrir la boite de Pandore » (UFC Que choisir)

Après avoir obtenu d’importantes avancées à l’Assemblée nationale pour lutter contre le fléau du démarchage téléphonique dont sont victimes 9 Français sur 10, l’ADEIC, l’AFOC, l’ALLDC, la CSF, le CNAFAL, la CNAFC, la CLCV, Familles de France, Familles Rurales, l’UFC-Que Choisir et l’UNAF s’alarment aujourd’hui de leur possible détricotage par la Haute Assemblée.

Les déploiements et la poursuite des raccordements en fibre reprennent sur le réseau Doubs Très Haut Débit

Alors que la crise sanitaire actuelle souligne encore davantage l'importance de l'accès au très haut débit pour tous, que ce soit pour télétravailler, soigner à distance ou encore assurer la continuité de l'éducation, du lien social et des loisirs, le Syndicat Mixte Doubs Très Haut Débit annonce dans un communiqué du 2 juin 2020, la reprise pleine et entière du grand plan départemental de déploiement de la fibre optique sur le territoire du Doubs.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.03
légère pluie
le 06/06 à 15h00
Vent
4.93 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
96 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune