Belfort a vibré, Sochaux a tremblé…

Publié le 05/01/2013 - 22:31
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:37

En attendant Pontarlier ce dimanche, la Franche-Comté attendait un exploit en Coupe de France de Belfort. Battue (1-3) par le Havre, l’ASMB est passée tout près du bonheur alors que Sochaux, chez les amateurs de Thaon (CFA 2), a peiné pour se qualifier (0-1).

belfort.jpg
Le public de Belfort (2200 personnes !) a longtemps cru à l'exploit en Coupe de France, contre Le Havre...

Football (Coupe de France)

PUBLICITÉ

La Coupe de France, comme on l’aime. Alors qu’elle n’avait jamais vécu pareil engouement, l’ASM Belfort a fait honneur à son 32e de finale, en prenant aux tripes les 2200 spectateurs venus dans l’enceinte de Serzian, réputée si froide d’habitude. Ce record d’affluence est bien tombé. Il est venu témoigner du panache des hommes de Maurice Goldman, qui ont longtemps regardé droit dans les yeux les professionnels du Havre (9e en Ligue 2).

Les deux niveaux d’écart ont donc souvent été comblés par les pensionnaires de CFA, très costauds défensivement, et logiquement revenus à la mi-temps avec un score nul et vierge. Tout s’était, certes, accéléré, au retour des vestiaires. Entraînés par l’ex-sélectionneur des Espoirs Erick Mombaerts, les Havrais appuyaient et ouvraient la marque grâce à une volée imparable de Rivière (0-1, 52e). L’ardeur du public belfortain en avait pris un coup. D’aucuns pensaient le rêve déjà envolé. Pas Youssouf Ahamadi.

Sochaux ne se rassure pas vraiment

L’ancien attaquant du BRC, omniprésent, faisait lever Serzian sur un centre magnifique au deuxième poteau, qui avait lobé le portier haut-normand. Seul face au but vide, l’excellent Cuskic égalisait de la tête, dans le délire général (1-1, 74e). Les poils commençaient soudainement à se hérisser dans une fin de match dominée par… les Belfortains. Mais alors qu’on les pensait inéluctables, les prolongations n’allaient jamais arriver. La faute, notamment, à une perte de balle de Jabal. Malgré une tentative de sauvetage, Veron devait s’incliner face à Mahrez (1-2, 90e). La stupeur était totale, bien plus importante que le troisième but, pleinement anecdotique, de Mesloub (1-3, 90e+3).

Inconsolables sur le moment, les Belfortains sortent de cette Coupe de France avec les honneurs. Un peu comme les amateurs de Thaon-les-Vosges, qui évoluent en CFA 2 (cinquième niveau français) et qui ont longtemps résisté à un Sochaux pas bien fringant. Heureusement pour le FCSM, l’essentiel a été assuré grâce à un but… contre son camp, de l’ex-Vésulien Pierre Clavier (0-1, 74e). Sochaux sera donc présent, dimanche soir (19h), au tirage au sort des 16es de finale. Un autre club franc-comtois pourrait y figurer, si Pontarlier (CFA 2) accomplissait un nouvel exploit ce dimanche après-midi (15h) face à Sedan. Un match qui devrait se jouer devant un stade Paul Robbe à guichets fermés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.81
couvert
le 20/08 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1021.57 hPa
Humidité
89 %

Sondage