BesAC bat Saint-Priest 81-70

Publié le 14/02/2016 - 15:49
Mis à jour le 15/02/2016 - 09:33

Les basketteurs bisontins signent une très précieuse victoire, la 7e de la saison, mettant fin à une série de trois défaites consécutives et s’éloignant des équipes relégables que sont Saint-Priest, Tourcoing et Lille.

 ©
©

Basket-ball | Nationale 2

"Assurément ce déplacement dans le Rhône est à marquer d’une pierre blanche", notent les responsables du club bisontin.

"D’autant que le BesAC a dû faire sans son meneur Tribodet qui souffre d’un problème musculaire à une cuisse et avec un Bole diminué par une élongation au mollet, mais qui, pour ce rendez-vous délicat, avait tenu à être de la partie, au risque d’aggraver sa blessure."

Malgré tout, dans ce contexte,  le BesAC a très vite pris les affaires en main, après que Saint-Priest se soit porté à deux reprises en tête de la course, notamment sur une réussite primée de Gilles (4-2, 7-6). Grâce à une excellente série de lancers, mais également à Benfatah qui après un premier panier à 2 pts, en signait un autre longue distance, le BesAC s’offrait un 13-4 et se portait sur le devant de la scène pour virer en fin de 1er quart-temps avec 6 longueurs de mieux (21-15, 10e).

Mais la suite s’avérait plus difficile. C’était d’ailleurs au BesAC de subir sensiblement la pression adverse et de perdre 5 balles de suite, ce qui se traduisait par un 12-4 de l’équipe rhodanienne. De quoi permettre à Saint-Priest de repasser  devant au score (27-25). Ce sera la dernière fois... Très vite, Ochereobia (6 pts consécutifs), Dahbi et Daure remettaient les affaires bisontines dans le bon sens juste avant la mi-temps (36-31, 20e).

L'avance acquise à la mi-temps confirmée

Au retour des vestiaires, le BesAC poursuivait sur sa lancée avec un panier primé de Bole bien senti, avant que Daure ne porte l’avance à 10 longueurs (41-31). Avec deux réussites majorées, Benfatah rappelait qu’il pouvait être un tireur d’élite. Sur le second, le BesAC portait son avance à 15 points (57-42). Une avance qui se montait même à 20 longueurs (62-42, 30e).

On pouvait penser l’affaire pliée. Mais c’était compter sans la fougue de Saint-Priest et sa rage au coeur pour ne pas mourir. Il y avait aussi, du côté du BesAC, des fautes, beaucoup de fautes. Ainsi Dahbi était-il éliminé dès la 35e et Ochereobia à la 37e. Pehoua, lui restait sous la menace de la faute éliminatoire.
La furia locale promise arrivait avec un 11-0 en prime. Saint-Priest qui avait été en panne d’adresse jusque-là, se payait le luxe de deux paniers primés par Gilles et Zapha, le meilleur marqueur du match (27 pts). Saint-Priest était revenu sous la barre des 10 points (68-60).

Fort heureusement, les Bisontins réagissent et finiront sur le score final de 81-70, remportant le match qu’il ne fallait pas perdre.

Les marqueurs

Saint-Priest :Zapha 27 pts (dont 2 X 3 pts), Gilles 11 (dont 2 X 3 pts), Aranda 9, Kandom 7, Domenech 5, Coffy 4, Ruz 4, Artigue 3 (dont 1 X 3 pts), Jaillet, Kodiani.

BesAC : Daure 15, Benfatah 14 (dont 4 X 3 pts), Ochereobia 14, Pehoua 12, Obadina 8, Bole 7 (dont 1 X 3 pts), Dahbi 5, Kalambani 4, Marcelino 2, Tribout.

Les prochaines rencontres

Le prochain rendez-vous du BesAC est fixé au samedi 20 février à Dole en Coupe de France-Comté contre Jura Dolois.

Retour au championnat de N2, le samedi 27 février. Ce sera contre Paris BA sur le parquet des Montboucons. Un match qu’il faudra aussi et encore impérativement gagner.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Mathieu Patouillet sera bien encore Sochalien la saison prochaine

Après une très belle saison en championnat National et en coupe de France réalisé l’an passé avec le FCSM, la prolongation du jeune portier sous le maillot jaune et bleu restait très incertaine. L’Olympique lyonnais ayant finalement consenti à un nouveau prêt d’un an sans option d’achat, le gardien reviendra sous le maillot jaune & bleu pour une nouvelle saison en 2024/2025. 

Juliette Labous championne de France de course en ligne pour la première fois

Juliette Labous (Team DSML) a remporté ce samedi 22 juin sur la course en ligne des championnats de France entre Avranches et Saint-Martin-de-Landelles (125 km). La coureuse franc-comtoise est devenue championne de France en s’imposant au sprint devant Gladys Verhulst-Wild. Elle décroche ainsi son premier maillot tricolore. De très bon augure avant les JO de Paris.

Volley-ball : un Bisontin avec l’équipe de France U22 lundi aux Montboucons

Lundi 24 juin 2024, l’équipe de France U22 de volley-ball affrontera les Pays-Bas, pays hôte du prochain Euro U22 au gymnase des Montboucons de Besançon. Parmi ces joueurs de l’équipe de France, l’un d’eux fera son retour en terres bisontines, il s’agit de Nathan Féral, ancien joueur qui a fait ses armes au BVB. 

La DNCG donne son feu vert au FC Sochaux-Montbéliard

Auditionné ce mercredi 19 juin par le gendarme financier du football français, le club du FC Sochaux-Montbéliard a confirmé le feu vert "sans restriction" accordé au club pour sa réinscription dans le championnat National en 2024/2025. Un soulagement qui va pouvoir laisser désormais place à une préparation de saison sereine. 

Deux intelligences artificielles désignent le FCSM champion de National en 2024/2025

INSOLITE • Le compte NationalFootball a partagé sur son compte twitter les résultats donnés par deux IA interrogées sur le classement final de la saison de National 2024/2025. Si les résultats diffèrent selon les deux IA, elles sont pour autant d’accord sur un même point en désignant toutes deux le FC Sochaux-Montbéliard en tête du classement à l’issue de la saison prochaine. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.54
légère pluie
le 26/06 à 0h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %