Besac RC, la mauvaise affaire

Publié le 18/11/2012 - 16:27
Mis à jour le 18/11/2012 - 16:27

Défait (86-93) dans sa salle samedi soir par Schiltigheim, à qui il laisse du coup la place de seul dauphin de Mirecourt, le Besac RC a connu une désillusion dont il va falloir se remettre. Pas évident.

Basket (Nationale 3)

PUBLICITÉ

C’est peut-être un gros tournant de la saison. En jouant Mirecourt et Schiltigheim, les deux équipes qui sortent du lot, les basketteurs bisontins n’avaient pas eu de mal à cerner les enjeux. En l’occurrence, le révélateur s’est avéré un peu douloureux pour eux. Surtout pour cette défaite face à une équipe alsacienne qui a quand même semblé plus mordante.

Le gros regret, pour le Besac RC, est sans doute de repenser à cette entame idyllique. Un plus 16 détonant et la perspective radieuse de se payer le scalp d’un « Schilik » qui paressait étouffé. Le fauve était seulement endormi. Et quand il s’est réveillé, ça a fait mal. Revenus à moins 8 à la fin du premier quart-temps (25-17), les Alsaciens ont ensuite déroulé leur jeu en périphérie. Derrière la ligne à trois points, c’était filoche à tous les coups. Demandez à Abassi, dont le physique est aussi déroutant que son shoot est précis. Noyé, le Besac encaissait un terrible 23-0 et avait déjà pris 50 pions à la mi-temps (40-50).

Un vain espoir

C’est du reste bel et bien défensivement que les hommes de Fred Feray n’ont pas su trouver les solutions idoines. Ils y avaient pourtant cru, au prix d’un retour tout à fait méritoire. Au début du dernier quart-temps, les Bisontins étaient ainsi complètement dedans (69-69). Mais le manque de banc faisait mal. Schiltigheim, plus « tueur », s’engouffrait dans la brèche. Assez logiquement finalement.

Les Alsaciens profitent ainsi de ce succès crucial pour revêtir le costume de principal rival de Mirecourt, dans la course à la montée en Nationale 2. Une accession qui devient forcément plus compliquée pour un Besac RC dont il ne faut quand même pas oublier l’épatante progression. Le promu s’est donné deux ans pour gagner un échelon. Il bosse pour. Il doit aussi se dire qu’une saison est longue et peut toujours réserver de belles surprises…

Besac RC – Schiltigheim 86 – 93

Les quarts temps : 25-17, 15-33 (40-50), 26-19, 20-24.
Les scoreurs bisontins : Daure 28, Dahbi 24, Pehoua 21, M. Traore 10, Marcellino 3.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.23
légère pluie
le 19/08 à 9h00
Vent
2.79 m/s
Pression
1018.37 hPa
Humidité
79 %

Sondage