Besançon: importante mobilisation en faveur du vendeur de roses

Publié le 09/06/2010 - 19:07
Mis à jour le 09/06/2010 - 19:07

Siva Sivasankan, retenu à Strasbourg en situation d’être expulsé, trouvera-t-il grâce auprès de la préfecture du Doubs où se sont rassemblées des dizaines de personnes pour lui éviter d’être renvoyé en Inde ? Le vendeur de roses de Besançon peut en tout cas se prévaloir de ce soutien que la pluie n’a pas réfréné.

1276103654.jpg
Les manifestants devant la préfecture à Besançon ©carvy
PUBLICITÉ
« Tout le monde le connaît à Besançon pour sa gentillesse. Il a une popularité incroyable », note Patrice Salzenstein de RESF (Réseau Education Sans Frontières) en précisant que beaucoup de personnes qui se mobilisent pour lui ne sont pas des manifestants habituels.
 
Des milliers de gens ont signé des pétitions, notamment sur Facebook, en faveur de celui qui sillonnait les rues de la ville en vélo s’arrêtant dans les restaurants et les boites pour vendre ses fleurs, « toujours avec le sourire ». « En plus, note une manifestante, il est très respectueux du pays qui l’accueille ».  D’autre rappellent qu’il a perdu tous les siens lors du tsunami.
 
Marié à une Française, cet ingénieur en informatique, métier en tension, aurait des promesses d’embauche dans la région, mais ne peut y donner suite faute de papiers.
 
RESF souhaite que le préfet «relâche la pression<» dans cette affaire en trouvant «une sortie honorable».

Le préfet a reçu une délégation de cinq personnes qui ont demandé la libération et la régularisation de Siva.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.62
ciel dégagé
le 19/09 à 0h00
Vent
2.85 m/s
Pression
1023.77 hPa
Humidité
67 %

Sondage