Besançon : les Répar'acteurs s'installent aux Passages Pasteur jusqu'à samedi

Publié le 04/10/2019 - 18:01
Mis à jour le 04/10/2019 - 18:01

Les artisans Répar'Acteurs de Franche-Comté sont installés au centre commercial Les Passages Pasteur à Besançon jusqu'à samedi.

PUBLICITÉ

Au programme : 10 exposants Répar'Acteurs issus de diverses activités et prêts à réparer les objets défaillants.

"Nous nous sommes installés aux Passages Pasteur, car nous souhaitons mettre en place une boutique éphémère Répar’acteur, c’est-à-dire occuper des locaux qui sont provisoirement libres en centre-ville : ce lieu permettrait de retrouver des artisans ayant des activités très diverses, mais qui oeuvrent toujours dans la réparation, la récupération, le relooking … Cela permettrait également de ramener l’artisanat au cœur de la ville", nous explique Virginie Contoz, chargée de mission économie circulaire à la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale de Franche-Comté.

Besançon, encore "frileuse"

Répar'Acteurs tente d'interpeller le grand public sur la consommation responsable, mais ce n'est pas chose facile. "Nous souhaitons faire comprendre aux gens qu’ils sont de vrais acteurs dans leur mode de consommation et qu’il est possible de décorer, d’agencer un intérieur de maison très cocooning avec des objets de récupération relookés et personnalisés aux goût de chacun", précise Virginie Contoz.

Actuellement, la difficulté pour Répar'Acteurs est de trouver des locaux pour installer sa boutique éphémère. Pour la chargée de mission à la CMAI, "de nombreuses villes en France ont développé ce concept, Besançon est encore frileuse !"

Le label Répar'Acteurs

L'idée fondamentale de ce label est de donner une seconde vie aux objets afin de faire évoluer nos façons de consommer et éviter la surconsommation. La Chambre de Me?tiers et de l’Artisanat Interde?partementale de Franche-Comte? a souhaite? identifier, re?pertorier et promouvoir les artisans Re?par’Acteurs en leur proposant d’adhe?rer au label Re?par’acteurs.

Ces artisans re?parateurs repre?sentent des entreprises dans des me?tiers aussi divers que le cordonnier, le re?parateur de te?le?phonie mobile ou d’ordinateurs ou le re?parateur de cycles.

Ve?ritable acteur du de?veloppement durable, l’artisan re?parateur est avant tout une entreprise de proximite?, qui par l’acte de re?parer, relooker, restaurer, rafraichir... a un impact positif sur l’environnement (diminution de la quantite? de de?chets produits, re?duction des gaz a? effets de serre lie?s au transport de mate?riels neufs...).

Ce label s’obtient par la signature d’une charte dans laquelle l’artisan s’engage notamment a? :

  • faire la promotion de la re?paration avant de proposer du mate?riel neuf,
  • avoir une gestion environnementale minimisant les impacts de son activite?.

Infos +

Aujourd’hui les Re?par’Acteurs sont pre?s de 260 en Franche-Comte?, retrouvez-les dans l’annuaire des Re?par’Acteurs : www.annuaire-reparation.fr

Prochains rendez-vous avec Répar'Acteurs

  • 15, 16 et 17 novembre 2019 au salon Talents & Saveurs (Micropolis)
  • Du 17 au 22 décembre 2019 au Marché de Noël de Besançon
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : donnez votre avis sur la vie à vélo dans votre commune

A la rentrée 2019, le Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé la seconde édition de l'enquête intitulée "Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019". L'occasion pour les habitants de toutes les villes de France de s'exprimer sur le sujet… L'enquête est ouverte jusqu'au 30 novembre 2019 !

Intoxication au monoxyde de carbone en hiver : les conseils du lieutenant-colonel Bringout

Avec le froid qui persiste depuis plusieurs jours en Franche-Comté, on a tendance à allumer les radiateurs à fond, faire un feu dans la cheminée, brancher des appareils pour se réchauffer, etc. Avec tout ça, attention aux intoxications au monoxyde carbone et aux incendies ! Voici les conseils du lieutenant-colonel Frédéric Bringout, sapeur-pompier du Doubs pour prévenir des risques…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir » selon la Dreal Bourgogne Franche-Comté

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Dépôts sauvages à Chay : une promeneuse écrit une lettre ouverte « à l’indélicat-e »

Bénédicte, une promeneuse dans le secteur de Chay dans le Doubs, a constaté un dépôt d'ordures lundi 11 novembre alors qu'elle se baladait dans un bosquet, près de la Loue. Suite à cette trouvaille fort peu agréable, elle a décidé d'écrire et publier une lettre ouverte sur maCommune.info à l'intention de celui ou celle qui n'a pas trouvé "meilleur" endroit pour jeter ses déchets de carton, de bois, de plastique et de métal…

Paris 2024 labellisera la Bourgogne-Franche-Comté « Terre de Jeux 2024 » ce mercredi à Dijon

Mercredi 13 et jeudi 14 novembre 2019, une délégation de Paris 2024 conduite par Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et Bernard Lapasset, président d’honneur, se rendra en Bourgogne-Franche-Comté afin de poursuivre la mobilisation des territoires. Quelques mois après le lancement du label "Terre de Jeux 2024" et quelques jours avant les premières labellisations de communes.

Vache de Salon à Besançon : « un évènement d’exception pour le grand public »

Publi-info • Après 30 ans d'absence, l'évènement Vache de Salon revient à Besançon du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions de Micropolis en parallèle du salon Talents & Saveurs. Au programme : des concours, des animations, des concerts… un véritable show de quatre jours sur 1 000 m2 pendant lesquels 30 000 visiteurs sont attendus.

9 novembre 1989 : la journée qui a changé la face du monde

Günter Schabowski chausse ses lunettes, hésite, farfouille dans ses notes manuscrites. Il semble chercher à comprendre ce qu’il est en train de lire puis répond: "Pour autant que je sache, cela entre en vigueur immédiatement, sans délai...". La bombe vient d’être lâchée. Il est environ 19 heures ce 9 novembre 1989.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.56
légère pluie
le 13/11 à 0h00
Vent
1.28 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
97 %

Sondage