Alerte Témoin

Besançon parmi les 10 "place to be" en France selon Femme Actuelle

Publié le 25/05/2013 - 18:01
Mis à jour le 25/05/2013 - 18:01

Dans son dernier numéro, le magazine Femme Actuelle revient sur les 10 villes où il fait bon vivre en France, dont Besançon fait partie avec Marseille ou Montpellier.

1254974062.jpg
L'été indien au parc Micaud ©carvy

Plus belle la vie bisontine ?

"Ce n’est pas une nouveauté", explique le magazine, "en plus des métropoles ensoleillées, Marseille ou Montpellier, le public plébiscite également des grandes villes comme Tours ou Saint-Étienne ainsi que des villes moyennes comme Poitiers ou Besançon."

Emploi, dynamisme économique, prix de l’immobilier attractif mais aussi développement des transports et offre culturelle large feraient partie des atouts de ces villes, qui attireraient chaque année pas moins de 200 000 Franciliens.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     9.95
    ciel dégagé
    le 05/08 à 6h00
    Vent
    1.87 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    91 %

    Sondage