Un employé de Parkéon part en Argentine avec un vélo éolien et solaire

Publié le 09/10/2014 - 18:16
Mis à jour le 09/10/2014 - 18:19

Le défi est la fois sportif et énergétique. Cet employé de Parkéon à Besançon veut parcourir 12.000 km en Argentine, sur un vélo électrique couché, équipé d'une éolienne et de panneaux solaires.

À l’aventure

Il a présenté son projet ce jeudi dans la capitale comtoise. Roland Janin, expert billetique, entamera en décembre prochain un périple de six mois dans ce pays d'Amérique du Sud, où il devra notamment franchir un col à 4.170 mètres d'altitude. "A mon âge, je ne me sentais pas assez fort physiquement pour le faire en vélo simple, avec des bagages, donc j'ai équipé un vélo couché d'une assistance électrique, tout en cherchant à produire de l'énergie de manière autonome", explique ce passionné de vélo à la fibre écologique.

Pendant deux ans, il a construit lui-même son engin à trois roues en version couchée. Il ne pèse que 55 kilos et est muni d'un coffre de 120 litres. Le châssis est équipé d'une éolienne à l'avant et de panneaux solaires à droite, à gauche et à l'arrière. Cet équipement alimente deux batteries électriques (2 kilowatt-heures) permettant de le faire avancer. Son autonomie est de 250 kilomètres environ, avecune vitesse de pointe est de 36 km/h.

Pour son périple, son employeur : le fabriquant d'horodateurs Parkeon, lui a accordé une disponibilité de six mois. Elle prend aussi en charge la tenue technique du cycliste, le transport du vélo en Argentine et les formalités douanières. 25.000 euros ont été mobilisés dans ce projet dont 18.000 pour le seul vélo.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.26
ciel dégagé
le 29/11 à 21h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage