Un employé de Parkéon part en Argentine avec un vélo éolien et solaire

Publié le 09/10/2014 - 18:16
Mis à jour le 09/10/2014 - 18:19

Le défi est la fois sportif et énergétique. Cet employé de Parkéon à Besançon veut parcourir 12.000 km en Argentine, sur un vélo électrique couché, équipé d'une éolienne et de panneaux solaires.

À l’aventure

PUBLICITÉ

Il a présenté son projet ce jeudi dans la capitale comtoise. Roland Janin, expert billetique, entamera en décembre prochain un périple de six mois dans ce pays d’Amérique du Sud, où il devra notamment franchir un col à 4.170 mètres d’altitude. « A mon âge, je ne me sentais pas assez fort physiquement pour le faire en vélo simple, avec des bagages, donc j’ai équipé un vélo couché d’une assistance électrique, tout en cherchant à produire de l’énergie de manière autonome », explique ce passionné de vélo à la fibre écologique.

Pendant deux ans, il a construit lui-même son engin à trois roues en version couchée. Il ne pèse que 55 kilos et est muni d’un coffre de 120 litres. Le châssis est équipé d’une éolienne à l’avant et de panneaux solaires à droite, à gauche et à l’arrière. Cet équipement alimente deux batteries électriques (2 kilowatt-heures) permettant de le faire avancer. Son autonomie est de 250 kilomètres environ, avecune vitesse de pointe est de 36 km/h.

Pour son périple, son employeur : le fabriquant d’horodateurs Parkeon, lui a accordé une disponibilité de six mois. Elle prend aussi en charge la tenue technique du cycliste, le transport du vélo en Argentine et les formalités douanières. 25.000 euros ont été mobilisés dans ce projet dont 18.000 pour le seul vélo.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.47
ciel dégagé
le 20/09 à 12h00
Vent
6.19 m/s
Pression
1021.72 hPa
Humidité
41 %

Sondage