Besançon : les barbecues et les feux de plein air ne sont pas autorisés

Publié le 21/06/2022 - 11:03
Mis à jour le 06/08/2022 - 15:36

RAPPEL • En complément de l’arrêté préfectoral du 3 juin 2022 portant sur les restrictions provisoires des usages de l’eau dans le Doubs, la Ville de Besançon a renouvelé l’arrêté municipal interdisant les feux de plein air et de barbecue. Il se poursuivra jusqu’au 7 septembre prochain.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

La situation de sécheresse constatée dans le département expose les bois, forêts, plantations, clairières, espaces verts et de nature, accotements routiers, abords de bâtiments, complexes sportifs de plein air, aux incendies de végétation.

Pour des motifs de sécurité publique, la pratique des feux de camps et de plein air (y compris dans les places à feux dédiées à cet effet), l’utilisation de réchauds, barbecues, artifices, pétards et tout dispositif à flamme est interdit, de jour comme de nuit, sur l’ensemble du territoire bisontin, jusqu’au 7 septembre 2022 (cette mesure ne s'applique pas au sein de la sphère privée).

La Ville rappelle également qu’il est interdit de jeter "des objets en ignition" (mégots de cigarettes…) sur l’ensemble des espaces publics. 

  • Les Bisontins sont invités à rester vigilants lors de leurs sorties et à signaler tout départ de feu en appelant le 18.

3 Commentaires

inutile de poser des arrêtés sachant que rien ne sera fait pour les faire respecter
Publié le 28 juillet 2022 à 13h49 par anonyme anonyme • Membre
"la ville rappelle également qu’il est interdit de jeter "des objets en ignition" (mégots de cigarettes…) sur l’ensemble des espaces publics. ": la grosse blague! c'est interdit, mais comme pour beaucoup de choses, RIEN n'est fait par la mairie pour faire stopper les incivilités.
Publié le 28 juillet 2022 à 12h25 par anonyme anonyme • Membre
Interdire les barbecues à Besançon alors que dans les autres communes du département cela est autorisé...ce qui illustre bien ce réflexe de l'interdiction de la gauche et de cette équipe municipale en particulier. Et pendant ce temps là, les trafiquants continueront à vendre leurs poisons à notre jeunesse à la vue de tous...alors, ne soyez pas surpris que le RN poursuive sa progression.
Publié le 21 juin 2022 à 17h23 par Stéphane GENTIL • Membre

3 commentaires

  • sasemex@gmail.com dit :

    inutile de poser des arrêtés sachant que rien ne sera fait pour les faire respecter

  • sasemex@gmail.com dit :

    “la ville rappelle également qu’il est interdit de jeter “des objets en ignition” (mégots de cigarettes…) sur l’ensemble des espaces publics. “: la grosse blague! c’est interdit, mais comme pour beaucoup de choses, RIEN n’est fait par la mairie pour faire stopper les incivilités.

  • sgainaux@gmail.com dit :

    Interdire les barbecues à Besançon alors que dans les autres communes du département cela est autorisé…ce qui illustre bien ce réflexe de l’interdiction de la gauche et de cette équipe municipale en particulier.
    Et pendant ce temps là, les trafiquants continueront à vendre leurs poisons à notre jeunesse à la vue de tous…alors, ne soyez pas surpris que le RN poursuive sa progression.

Laisser un commentaire

Vie locale

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Pas encore installées, les bornes du quartier Battant font déjà parler d’elles…

Décrété prochain quartier apaisé par la municipalité de Besançon, autrement dit sans voiture, le quartier de Battant sera bientôt équipé de six bornes escamotables permettant de limiter l’accès aux seuls ayants-droits. Une habitante du quartier est venue nous faire part de son agacement concernant l’une d’entre elles, située rue Richebourg.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.24
couvert
le 21/02 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %