Beure : un auto-stoppeur menace un conducteur à l'arme blanche

Publié le 25/04/2017 - 18:15
Mis à jour le 26/04/2017 - 09:32

Des patrouilles de gendarmes ont été mobilisés sur la commune de Beure suite à un auto-stoppeur violent avec arme blanche vers 7h ce 25 avril 2017. 

03PolicegendarmerieCRS002.JPG
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Ce mardi 25 avril 2017 aux alentours de 7h à Besançon, le conducteur d’un véhicule léger qui se rendait à son travail a pris en charge un auto-stoppeur  en direction de Saône. « Lors du trajet, l’auto-stoppeur a demandé au conducteur de le transporter plus loin. Refusant, il est aussitôt menacé avec une arme blanche par son passager assis derrière lui… » a indiqué la gendarmerie du Doubs. 

Profitant d’une opportunité et « gardant son sang-froid, » le conducteur, âgé de 46 ans est parvenu à s’échapper en abandonnant son véhicule et en donnant son signalement à la gendarmerie de Besançon.

Une vaste opération de recherche

Une vaste opération de recherches, dirigée par le commandant de la compagnie de gendarmerie de Besançon a alors été déclenchée dans la matinée dans le secteur de Beure. Une trentaine de militaires de la compagnie de Besançon, une équipe cynophile du groupe d’investigation cynophile de Valdahon et un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Dijon ont été mobilisé sur cette opération

Les recherches ont abouti, vers 16h30, par l’interpellation d’un suspect.  Originaire de Besançon, le jeune homme âgé de 17 ans a été interpellé au niveau du faubourg Rivotte. L’enquête est confiée à la brigade de Besançon-Tarragnoz.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.28
légère pluie
le 15/10 à 15h00
Vent
4.493 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %

Sondage