Alerte Témoin

Biodiversité : Jean-François Longeot élu Président d’une Commission d’enquête au Sénat

Publié le 19/01/2017 - 18:08
Mis à jour le 20/01/2017 - 08:54

Dans un communiqué du 19 janvier 2017, le sénateur du Doubs, Jean-François Longeot, annonce qu'il prend la présidence de la commission d'enquête au Sénat sur les mesures de compensation des atteintes à la biodiversité, engagées sur des grands projets d'infrastructures.

question.a.actualite.29.09.16.jpg
Jean-François Longeot, sénateur du Doubs ©Sénat

Les grands projets en France, susceptibles d’avoir un impact sur la nature, doivent obligatoirement mettre en place des compensations financières, pour préserver la biodiversité. Ces compensations sont réglementées par la "loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages" adoptée le 20 juillet 2016.

Le sénateur du Doubs, Jean-François Longeot vient d’être élu à la tête de la commission d’enquête au Sénat portant sur ces mesures de compensation, en remplacement de Chantal Jouanno. 4 projets spécifiques seront étudiés par la Commission :

  • L’aéroport de Notre Dame des Landes ?
  • La réserve d’actifs naturels de Cossure en Plaine de Crau ?
  • L’autoroute A65 Langon-Pau ?
  • La LGV Tours-Bordeaux

Ces porteurs de projet doivent tous "éviter, réduire, compenser" les impacts de leur projet sur la biodiversité. La commission d’enquête est chargée d’examiner en détail l’efficacité et l’effectivité du système de mesures compensatoires existant aujourd’hui. Elle auditionne actuellement les porteurs de projets et leurs opposants, sur les sites concernés.

La commission d’enquête rendra publiques ses préconisations le 10 avril prochain.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Peut-on faire pousser un palmier en Franche-Comté ?

Avec l'été qui approche à grands pas vient l'envie de retourner dans son jardin. Et même en Franche-Comté, certains d'entre nous rêvent pour leur espace vert de bambous, cactus, bananiers, palmiers et autres plantes exotiques. Problème : ces végétaux originaires de pays chauds pourront-ils s'adapter au climat régional peu clément une fois l'été passé ? maCommune.info vous donne ses conseils pour réussir à créer et garder en vie votre jardin exotique…

Touche pas au blaireau

EELV Bourgogne-Franche-Comté s'inquiète de la chasse sous terre au blaireau. Le parti explique que 49 consultations publiques sont en cours pour des projets d'arrêtés qui prévoient d'autoriser, pour la saison prochaine, la vénerie sous terre. Les départements de la Nièvre, la Côte d’Or, le Doubs et la Saône-et-Loire sont concernés 

Risque de sécheresse pour 53 départements

Plus de la moitié des départements français sont exposés à des degrés divers à un risque de sécheresse estivale, selon une prévision rendue publique jeudi par le ministère de la transition écologique et solidaire, qui veut ainsi améliorer l'anticipation à ce phénomène. La Haute-Saône fait partie des 11 départements où le risque est "très probable". Dans les autres départements de Bourgogne-Franche-Comté, le risque est "probable".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.52
légère pluie
le 05/06 à 21h00
Vent
5.67 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
98 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune