Alerte Témoin

Biodiversité: la trame verte et bleue est lancée

Publié le 22/02/2011 - 09:04
Mis à jour le 22/02/2011 - 09:04

Lutter contre l’érosion de la biodiversité et la disparition d’espèces animales et végétales, tel est l’objectif de la Trame verte et bleue, nouvel outil d’aménagement durable du territoire issu du Grenelle de l’Environnement.

1298354944.jpg
©carvy
Déclinée à l’échelle régionale dans un Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE), la trame verte et bleue a pour vocation de maintenir ou de restaurer les continuités écologiques permettant aux espèces de se déplacer pour se nourrir et se reproduire, dans un contexte de changement climatique.
 
Dans cette perspective, la première réunion du Comité régional Biodiversité s’est tenue récemment, sous la co-présidence de Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Franche-Comté et de Christian Decharrière, préfet de Région, pour lancer l’élaboration du SRCE qui devra être réalisé d’ici fin 2012.
 
Il permettra d’identifier et de cartographier le réseau des continuités écologiques en Franche-Comté, de situer les secteurs à enjeux et de proposer aux acteurs locaux les moyens et outils nécessaires à la mise en œuvre d’actions opérationnelles.
 
Véritable instance de concertation et de suivi des projets en faveur de la biodiversité, ce comité comprend des représentants des services de l’État, des collectivités locales, des acteurs socio-économiques, des ONG et du milieu scientifique.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.74
    peu nuageux
    le 06/08 à 21h00
    Vent
    1.6 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    59 %

    Sondage