Blocus au lycée Pasteur : "On prend une journée pour nous exprimer..."

Publié le 09/05/2017 - 12:31
Mis à jour le 09/05/2017 - 18:13

Plusieurs dizaines de lycéens bloquent depuis ce mardi 9 mai 2017 le lycée pasteur au centre-ville de Besançon dans le but d'ouvrir une journée de débat suite à l'éléction d'Emmanuel Macron. Le blocus est maintenu jusqu'au vote de 15h  

ni macron – ni Le pen

Une manifestation post-électorale a été organisée, ce mardi 9 mai 2017, au lycée Pasteur de Besançon. Une centaine de jeunes lycéens étaient aux alentours du Lycée sans pouvoir entrer.

"Nous voulons protester contre le système électoral" scande une lycéenne de terminale. "La manifestation n'est pas seulement politique, c'est aussi une journée pour nous permettre de débattre, pour qu'on puisse s'exprimer car la plupart d'entre nous ne peuvent encore pas voter". Un terminal Littéraire explique que "ce blocus est une mise en garde les électeurs ont principalement voté par dépit et non par conviction".

Des jeunes se sont retrouvés, via un appel sur les réseaux sociaux, à 6h30 à Battant ce matin puis se sont dirigés, à 7h vers le lycée Pasteur pour organiser le blocus. Des étudiants de la faculté de lettres les ont secondés ainsi que d'autres lycéens du lycée Pergaud et du Jules Haag. La proviseur adjointe Sandra Roinone, précise que "les élèves de BTS ont pu rentrer pour effectuer leur épreuve nationale".

Le blocus est maintenu jusqu'au vote de 15h. A l'issu de celui-ci, il sera décidé, par les lycéens, de poursuivre ou non le mouvement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Salaires des profs : 100 euros par mois de plus à partir de mai prochain pour les débutants

Le ministère de l'Education a annoncé ce lundi 16 novembre 2020 aux enseignants que le salaire des professeurs débutants allait augmenter de 100 euros nets par mois, versés sous forme de prime, à partir de mai prochain, et confirmé pour tous l'octroi d'une prime informatique de 150 euros par an.

Covid-19 et établissements scolaires : les chiffres donnés sont « une restitution fidèle et sincère de ce qui nous est transmis » (J-F Chanet)

Suite à la polémique des derniers jours (notamment Checks News dans Libération) sur les chiffres de contamination communiqués par le Ministère de l'Éducation, Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, s'insurge ce 13 novembre 2020. Il accuse un "très mauvais procès".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.35
couvert
le 01/12 à 18h00
Vent
0.71 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage