Bourgogne Franche-Comté : la perte d'autonomie touche 14% des personnes âgées vivant à domicile (Insee)

Publié le 17/06/2018 - 17:45
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:12

Selon une étude de l'Insee Bourgogne Franche-Comté publiée mercredi 13 juin 2018, neuf habitants de 75 ans sur 10 vivent à domicile. Avec l'avancée en âge, près de la moitié présentent un état fonctionnel altéré. Lorsque ces problèmes en viennent à un stade aigu et se cumulent, les personnes âgées éprouvent des difficultés à réaliser des tâches de la vie quotidienne. Cette perte d'autonomie touche 14% des personnes âgées vivant à domicile dans la région.

 ©
©

La Bourgogne-Franche-Comte? compte un nombre important de personnes a?ge?es : 301 000 habitants ont 75 ans ou plus, soit 10,7 % de la population re?gionale, contre 9,2 % au niveau national. La plupart vivent a? domicile (89 %) selon l'Insee Bourgogne Franche-Comté.

Perte d’autonomie : 14 % des personnes âgées à domicile

La perte d'autonomie se manifeste dans les gestes et activités de la vie courante et augmente avec l'âge. Elle concerne 14 % des personnes âgées de 75 ans ou plus à domicile, contre très peu des 60 à 74 ans.

Plus d'une personne sur quatre éprouve des difficultés à sortir de chez elle. La même proportion a du mal à se laver seule. Quand ces deux incapacités s’aggravent et se combinent, il devient complexe de rester à domicile. 

Une sur trois souffre de problèmes moteurs

La perte d'autonomie découle souvent de problèmes fonctionnels a observé l'Insee. Près de la moitié des personnes âgées à domicile déclarent au moins une altération sévère d'ordre physique, sensoriel ou cognitif.

En premier lieu, les troubles moteurs affectent 35 % des 75 ans ou plus. Il s'agit surtout de gêne pour marcher, monter un escalier, se pencher ou ramasser un objet.

Pour pallier ces difficultés, les personnes peuvent s'équiper de matériels spécifiques : 27 % utilisent une canne, un déambulateur ou un fauteuil roulant. Elles peuvent également aménager leur logement : 21 % peuvent compter sur une douche adaptée, des passages élargis ou des barres d'appui.

Les problèmes sensoriels touchent 12 % des 75 ans ou plus : déficience auditive, même avec un appareillage ou déficience visuelle, même avec des lunettes. Les problèmes cognitifs interviennent généralement plus tard et concernent 8 % des personnes âgées. Ce sont le plus souvent des troubles de la mémoire ou des difficultés à résoudre des problèmes courants, comme se repérer sur un itinéraire ou compter de l'argent. 

Les femmes plus souvent en perte d'autonomie 

Le vieillissement affecte différemment les hommes et les femmes. Les hommes âgés de 75 ans ou plus sont plutôt concernés par les problèmes auditifs et les femmes, plus exposées au risque de perte d'autonomie.

À domicile, une sur six éprouve des difficultés à accomplir seule certains actes quotidiens, contre un homme sur dix. Elles souffrent plus souvent de déficiences motrices, probablement en raison de problèmes ostéo-articulaires et d'une moindre force musculaire. Elles présentent en outre plus fréquemment des troubles cognitifs et visuels. Tout cela peut entraîner une perte d'autonomie importante.

Les femmes ont une espérance de vie plus longue. Elles sont donc plus nombreuses aux âges avancés où toutes ces limitations s'accentuent et se cumulent. Néanmoins, à âge égal, l'écart persiste. En effet, elles vivent davantage seules à cause du veuvage. Elles sont aussi moins autonomes et en moins bonne santé. Les femmes âgées requièrent et bénéficient davantage de l’aide des proches et de professionnels.

 (Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.37
peu nuageux
le 21/09 à 12h00
Vent
4.26 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
100 %

Sondage