Bourgogne Franche-Comté, l'une des deux régions à perdre des habitants…

Publié le 17/01/2018 - 16:05
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

Selon une étude de l’Insee publié mardi 16 janvier 2018, la population de Bourgogne Franche-Comté subit un ralentissement depuis l’année 2013. Avec le Grand Est, notre région est la seule à perdre des habitants. Quels secteurs perdent le plus d’habitants ? Quelles sont les causes ? Réponses…

 ©
©

Depuis 2013, l'Insee constate un ralentissement de l'augmentation de la population puisqu'on comptait 2 819 783 habitants en 2013 contre 2 820 940 en 2015 (soit + 1 157). Alors qu'entre 2009 et 2012, le nombre d'habitants avait augmenté de 6 166. 

C'est entre 2015 et 2016 que la région a commencé à perdre des habitants. 

Plus de décès que de naissances à partir de 2016 

En 2015, l'Insee comptait 29 400 naissances dans la région et 29 500 décès (solde naturel 2015 := -100). L'estimation du solde des migrations intervenues en 2015 est égale à -1 200.

En 2016, le nombre de naissances atteignait 28 300, mais le nombre de décès est resté le même qu'en 2015. Le solde naturel 2016 est donc égal à -1200. Quant au solde des migrations de cette année-là, il est identique à 2015.

Il y a donc plus de décès que de naissances en 2016, provoquant ainsi la baisse du nombre d'habitants en Bourgogne Franche-Comté. 

Quels départements perdent le plus d'habitants entre 2015 et 2017 ? 

Selon l'étude de l'Insee, les départements qui ont perdu le plus d'habitants sont :

  • La Nièvre (-0,9%)
  • La Haute-Saône (-0,4%)
  • L'Yonne (-0,2%)
  • La Saône-et-Loire (-0,1%) 

Les départements qui ont gagné le plus d'habitants sont :

  • Le Doubs (+0,3%)
  • La Côte-d'Or (+0,2%) 

Le Territoire de Belfort est situé entre -0,1 et +0,2%. 

Et en 2017 et 2018 ? 

D'après les premières estimations, le déficit naturel aurait continué à se creuser en 2017. 2 800 habitants en moins devraient être comptabilisés.

Entre 2017 et 2018, le nombre d'habitants diminuerait à nouveau de 0,14%.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Législatives anticipées : une action dijonnaise contre l’abstention reprise au niveau national 

Alors que les Français sont appelés à voter pour une nouvelle Assemblée nationale les 30 juin et 7 juillet 2024, la Jeune Chambre économique de Dijon prolonge son action contre l’abstention "Retour aux Urnes", et voit celle-ci reprise au niveau national par la Jeune Chambre économique française et proposée à ses antennes locales dans 105 villes pour une diffusion massive sur le territoire.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.23
peu nuageux
le 19/06 à 9h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
67 %