Bruxelles met en garde contre les produits dangereux "made in China"

Publié le 24/03/2015 - 12:29
Mis à jour le 24/03/2015 - 12:29

La Commission européenne a mis en garde, lundi 23 mars 2015, les consommateurs de l'Union européenne contre les produits importés, notamment de Chine : 2 435 produits, dont un quart sont des jouets, ont été repérés en 2014 dans l'Union européenne par le système d'alerte Rapex (rapid exchange of information system) et 64 % de ces produits dangereux ont été fabriqués en Chine.

photo.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Les dangers recensés par la Commission sont multiples : blessures physiques (26 % des cas), intoxications chimiques (25 %), étouffements (12 %), électrocutions (11 %) ou encore étranglements (9 %). « Si j’ai un conseil à donner, c’est : «Attention à ce que vous donnez comme jouets à vos enfants » » , a lancé la commissaire à la justice responsable des droits des consommateurs, Vera Jourova, au cours d’une conférence de presse.

Premier pays d’origine des produits dangereux

Le système Rapex a été créé en 2003 et, année après année, le nombre de notifications augmente. Chaque année, le premier pays d’origine est la Chine. « La situation ne s’améliore pas », a reconnu Mme Jourova, soulignant que le nombre produits dangereux fabriqués en Chine signalés en 2014 était équivalent à celui de 2013.

« Nous avons un système d’alerte spécial consacré aux produits fabriqués en Chine. L’objectif est d’éviter que des produits dangereux soient exportés. […] Il faut que les autorités chinoises fassent plus en termes de prévention et nous espérons de meilleurs résultats à l’avenir. »

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.54
couvert
le 22/07 à 15h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1022.61 hPa
Humidité
40 %

Sondage