Grève à Castorama École Valentin : le groupe répond...

Publié le 21/07/2020 - 09:20
Mis à jour le 21/07/2020 - 09:05

Mise à jour ce mardi •

L' intersyndicale (CFTC, FO, CFE CGC, CGT, CFDT) dénonçait ce lundi l'absence de prime versées. Ce 21 juillet2020, l'enseigne Castorama répond.

castorama école valentin © Google Street View ©
castorama école valentin © Google Street View ©

"Le résultat de la stratégie "one kingfisher", c'est des clients en moins et des chiffres catastrophiques, des primes et des salaires au rabais et des conditions de travail dégradées", expliquait ce lundi dans un tract l'intersyndicale. Pour rappel, "One Kingfisher" signifie aussi « One company » soit un ensemble (castorama, brico dépôt...)

Aussi, les syndicats s'insurgeaient de voir "un braquage des primes" et dénonçaient un "manque à gagner de 2.700 € en moyenne".

La réponse du Groupe Castorama : 

« Dès le début de la crise sanitaire, notre priorité a été de garantir la sécurité de nos collaborateurs et de nos clients. Nous avons donc pris la décision de fermer nos magasins. Grâce à l’engagement sans faille de nos collaborateurs, nous avons pu rouvrir progressivement, et dans des conditions adaptées aux règles sanitaires en vigueur. 

 Pour autant, et malgré l’incertitude très forte qui entoure les prochains mois, nous avons été en mesure de verser un intéressement en hausse : sur le deuxième trimestre il est trois fois supérieur à celui du deuxième trimestre 2019 et en hausse de 51 % sur le semestre. Plus globalement, nous avons à cœur de récompenser tous nos collaborateurs qui restent mobilisés. Ainsi, nous maintenons l’ensemble des engagements pris dans le cadre de l’accord d’intéressement qui a été négocié avec les instances représentatives du personnel au début de l’année 2020 et qui avait recueilli une signature majoritaire. Nous allons même plus loin en nous engageant à maintenir, a minima, le montant de l’intéressement de 2019 au titre de l’année 2020. Par ailleurs, nous avons été parmi les premières entreprises en France à prendre la décision de verser la prime dite de 1 000 € aux collaborateurs volontaires qui ont permis un maintien de l’activité pendant le confinement. 

Aujourd’hui, nous entendons maintenir un dialogue ouvert et constructif avec les organisations syndicales et les représentants du personnel. Nous poursuivons d’ailleurs nos échanges et un nouveau rendez-vous est déjà programmé pour ce début de semaine. L’ambition reste de maintenir, dans le contexte actuel, un climat propice à la réussite et à la reconnaissance de l’effort fourni par l’ensemble de nos collaborateurs. » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Salaires et questions sociales : entre 500 et 600 manifestants à Besançon

Salariés et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester mardi dans toute la France, pour exiger des "réponses urgentes", notamment sur la question des salaires, et remettre les questions sociales au cœur du débat, à un peu plus de six mois de la présidentielle. A Besançon, entre 500 et 600 manifestants se sont réunis à 10h30 place de la Révolution.

Augmentation des prix de l’électricité et du gaz : le syndicat CGT Energie Franche-Comté monte au créneau

Dans le cadre de la mobilisation interprofessionnelle des retraites, la CGT Energie Franche-Comté SUD a voulu faire entendre sa voix ce 1er octobre 2021 devant les locaux d’Enedis à Besançon suite à l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz ainsi que sur la problématique de l’ouverture des marchés à la concurrence.

Manifestation contre le projet d’écoquartier des Vaîtes : une centaine de personnes devant l’Hôtel de ville

Plusieurs collectifs dont l'association Les jardins des Vaîtes vont se rassembler Place du 8 Septembre ce jeudi 30 septembre à 17h alors que les élus du conseil municipal vont se prononcer sur le projet revisité de l'écoquartier des Vaîtes.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.95
couvert
le 19/10 à 9h00
Vent
0.95 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
71 %

Sondage