Alerte Témoin

Grève à Castorama École Valentin : le groupe répond...

Publié le 21/07/2020 - 09:20
Mis à jour le 21/07/2020 - 09:05

Mise à jour ce mardi •

L' intersyndicale (CFTC, FO, CFE CGC, CGT, CFDT) dénonçait ce lundi l'absence de prime versées. Ce 21 juillet2020, l'enseigne Castorama répond.

castorama e?cole valentin
castorama école valentin © Google Street View

"Le résultat de la stratégie "one kingfisher", c'est des clients en moins et des chiffres catastrophiques, des primes et des salaires au rabais et des conditions de travail dégradées", expliquait ce lundi dans un tract l'intersyndicale. Pour rappel, "One Kingfisher" signifie aussi « One company » soit un ensemble (castorama, brico dépôt...)

Aussi, les syndicats s'insurgeaient de voir "un braquage des primes" et dénonçaient un "manque à gagner de 2.700 € en moyenne".

La réponse du Groupe Castorama : 

« Dès le début de la crise sanitaire, notre priorité a été de garantir la sécurité de nos collaborateurs et de nos clients. Nous avons donc pris la décision de fermer nos magasins. Grâce à l’engagement sans faille de nos collaborateurs, nous avons pu rouvrir progressivement, et dans des conditions adaptées aux règles sanitaires en vigueur. 

 Pour autant, et malgré l’incertitude très forte qui entoure les prochains mois, nous avons été en mesure de verser un intéressement en hausse : sur le deuxième trimestre il est trois fois supérieur à celui du deuxième trimestre 2019 et en hausse de 51 % sur le semestre. Plus globalement, nous avons à cœur de récompenser tous nos collaborateurs qui restent mobilisés. Ainsi, nous maintenons l’ensemble des engagements pris dans le cadre de l’accord d’intéressement qui a été négocié avec les instances représentatives du personnel au début de l’année 2020 et qui avait recueilli une signature majoritaire. Nous allons même plus loin en nous engageant à maintenir, a minima, le montant de l’intéressement de 2019 au titre de l’année 2020. Par ailleurs, nous avons été parmi les premières entreprises en France à prendre la décision de verser la prime dite de 1 000 € aux collaborateurs volontaires qui ont permis un maintien de l’activité pendant le confinement. 

Aujourd’hui, nous entendons maintenir un dialogue ouvert et constructif avec les organisations syndicales et les représentants du personnel. Nous poursuivons d’ailleurs nos échanges et un nouveau rendez-vous est déjà programmé pour ce début de semaine. L’ambition reste de maintenir, dans le contexte actuel, un climat propice à la réussite et à la reconnaissance de l’effort fourni par l’ensemble de nos collaborateurs. » 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

General Electric promet des embauches en France dans l’éolien en mer

General Electric continuera à embaucher en France sur ses trois sites dédiés à l'éolien en mer, a assuré mardi le président de GE Renewable Energy Jérôme Pécresse, qui vise un total de 1 400 emplois d'ici à la fin 2021 alors que 753 postes seraient supprimés selon des sources syndicales, à Villeurbanne ou encore Belfort.

Manifestation : 200 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Mise à jour • Le syndicat Force Ouvrière Conseil régional avait appelé à manifester ce samedi 12 septembre 2020 à Besançon et à faire grève le 17 septembre pour "revendiquer un société plus juste et bienveillante" dans le cadre de la crise sanitaire. Le cortège a été rejoint par des Gilets Jaunes et le collectif de la Vigie des Vaites.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.3
peu nuageux
le 01/10 à 0h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
96 %

Sondage