Le bilan mi-mandat de Jean-Louis Fousseret vu par La France Insoumise...

Publié le 24/10/2017 - 11:40
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:13

La France insoumise, mouvement créé par Jean-Luc Mélenchon, dresse ce mois d’octobre 2017 le bilan mi-mandat de la majorité de Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon.

 ©
©

"Si la motion de quelques élus PS EEVL PCF au Conseil Municipal du 21 septembre 2017 semble fragiliser la majorité, tout le monde s’est pourtant vite rassemblé autour du bilan à mi-mandat. Comme des couteaux sans lame, nos opposants n’ont pas le courage d’assumer politiquement un déni de démocratie pourtant éclatant", explique la France Insoumise dans un communiqué.

"La baisse des dotations n’excuse pas tout", poursuit-elle. "La forte dégradation de la situation dans les quartiers populaires met à jour l’absence de volonté politique. La politique sécuritaire s’est développée avantageusement, sans grand résultat et au détriment des stratégies de prévention. La vidéo surveillance coûteuse, présentée comme un atout, ne règle pas les problèmes. La suppression du service des Correspondants de nuit délègue au privé la gestion de la situation dans les quartiers". 

La situation des familles monoparentales est "alarmante" à Planoise

"L’analyse des besoins sociaux 2016 pointe la précarisation importante de toute une part de la population (…) Comment des enfants en grande précarité peuvent-ils s'intégrer au système scolaire ? La situation des familles monoparentales est de plus en plus alarmante dans le quartier de Planoise. Selon l'INSEE, trois millions d'enfants vivent en dessous du seuil de pauvreté dans un pays classé comme 6ème puissance économique. Le Maire n’a pas de réponse à la pauvreté qui sévit dans les quartiers. Si l’on ajoute à cela, notamment à Planoise, la facture du chauffage, le quotidien pèse lourd sur le budget des ménages. La fin des contrats aidés annoncés par le gouvernement, dont Monsieur le Maire est un soutien efficace, ne va pas arranger la situation", précise le mouvement.

Ce que propose la France Insoumise

Le mouvement propose de développer massivement le logement public et social de qualité, en "augmentant le nombre de représentants des locataires dans les conseils d'administration des organismes hlm (agirait aussi sur l'axe réappropriation des quartiers et prévention et sécurité) et de promouvoir le rôle des gardiens d'immeuble dans le parc social et valoriser leur rôle", est-il expliqué.

"Il est nécessaire de renforcer les politiques de prévention, avec notamment le déploiement et la formation de professionnels au contact quotidien avec la population sur l'ensemble des quartiers et d’augmenter les effectifs du service public (Département, CCAS, CAF, Pôle emploi, médiateur citoyen) pour permettre un réel accompagnement des personnes. Il est évident que cette nouvelle politique s’accompagnera de la création d’une garantie dignité de 1000 euros par mois et la gratuité de l’accès à l’eau, électricité et gaz", conclut le mouvement de Jean-Luc Mélenchon.

(Communiqué de la France Insoumise et groupes d’appuis FI FMP, FLJ)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a invalidé l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Accord signé au Nouveau Front populaire : Dominique Voynet, candidate dans le Doubs

Les Écologistes, le Parti socialiste, la France insoumise et le Parti communiste ont trouvé et signé jeudi 13 juin au soir un accord pour la création d'un "Nouveau Front populaire", après l'annonce de la dissolution de l'Assemblée nationale le 9 juin dernier. Dominique Voynet (EELV), ancienne ministre et secrétaire régionale d'Europe Écologie-Les Verts en Bourgogne-Franche-Comté est candidate dans la deuxième circonscription du Doubs, supplée par Anthony Poulin, adjoint à la maire de Besançon.

Législatives 2024 : Éric Alauzet se retire et laisse la place à Benoît Vuillemin

Selon un communiqué du 13 juin 2024, le député de la deuxième circonscription du Doubs du parti Renaissance, Éric Alauzet, a décidé de se retirer de la campagne pour l’élection législatives anticipée des 30 juin et 7 juillet. Il confirme la candidature de Benoît Vuillemin, maire de Saône et vice-président de Grand Besançon Métropole.

Législatives 2024 : un collectif mobilisé contre l’extrême droite à Besançon

À l'initiative de la Ligue des droits de l'Homme, une cinquantaine d'associations, d'ONG et d'organisations syndicales se sont réunies lundi 11 juin 2024 et ont décidé de former un collectif suite aux résultats des élections européennes. Pour rappel, une mobilisation contre l’extrême droite est prévue samedi 15 juin 2024 à 15h00 place de la Révolution à Besançon.

Législatives 2024 : comment voter par procuration ?

Le 9 juin 2024, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l’Assemblée Nationale, appelant ainsi les Français à retourner aux urnes les 30 juin et 7 prochains. En vue de ces élections législatives, et en ce début de saison estivale, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer renouvelle le dispositif de procuration dématérialisée, mis en place pour la première fois pour les élections Européennes 2024. Précisions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.82
légère pluie
le 15/06 à 12h00
Vent
6.07 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
60 %