Ce qui a changé depuis le 1er septembre 2015

Publié le 05/09/2015 - 14:00
Mis à jour le 05/09/2015 - 14:00

C’est la rentrée et plusieurs changements, améliorations, hausses sont prévus notamment une augmentation du prix du gaz de 0,5% depuis  mardi 1er septembre 2015 en France. Toutefois, une revalorisation du RSA est prévue ainsi que d’autres changements dans divers secteurs. 

 ©
©

Hausse du prix du gaz

Après une baisse de 1,3% le 1er juillet 2015, la Commission de régulation de l'énergie a annoncé une hausse moyenne de 0,5% à partir du 1er septembre.

Les étylotests anti-démarrage obligatoire dans les bus et autocars

Dès mardi, les conducteurs de bus et d'autocars devront souffler dans un éthylotest avant de pouvoir démarrer leur véhicule. Ce système existait déjà dans les bus et autocars neufs transportant des enfants. Désormais, tous les véhicules de transport de personnes devront être équipés. 

Les paiements en espèces plafonnés à 1.000 euros 

Les paiements en espèce au-delà de 1.000 euros seront interdits à partir du 1er septembre, selon un décret publié dans le Journal officiel. Jusqu’à présent, on pouvait régler un achat en espèces jusqu’à 3.000 euros lorsque le débiteur était résident en France. Objectif : limiter la part des transactions anonymes dans l’économie, possiblement liées à des actions de fraude, de blanchiment, voire de financement du terrorisme. 

Le RSA "socle" augmente 

Le Revenu de solidarité active "socle" augmentera de 2% dès le 1er septembre. De 513,88 euros il passera à 524,16 euros par mois pour une personne seule. 

Les stagiaires seront mieux accueillis

La loi encadrant les stages, votée en juin 2014, entrera en vigueur ce 1er septembre. C'est-à-dire, que :

  • Les stages de plus de 6 mois consécutifs dans une même entreprise seront interdits
  • Le temps de travail des stagiaires sera limité (35 ou 39 heures par semaine selon les cas)
  • Les stagiaires seront rémunérés au minimum 554 euros au lieu de 508 euros à partir de deux mois dans l'entreprise
  • Les stagiaires auront droit à des tickets restaurants (à condition de demander) et des indemnités de transport

La location d'appartements meublés 

La loi Alur réglemente davantage la location d'appartements meublés. En effet, le bailleur devra fournir obligatoirement le mobilier minimum soit : la literie (couette et couverture), un rideau opaque ou un volet pour les fenêtres des pièces de couchage, des plaques de cuissin, un four, un réfrigérateur et un congélateur ou réfrigérateur avec compartiment pour produits congelés, la vaisselle, des ustensiles de cuisine, une table et des sièges, une étagère de rangement, des luminaires et du matériel d'entretien ménager. 

Les gardes des internes en médecins revalorisées 

Dorénavant, une garde de nuit, un dimanche ou un jour férier, rapportera à un interne 39 euros (au lieu de 26 euros) puis 52 euros dans un an, soit le double, à terme, de ce qu'ils touchaient jusqu'aujourd'hui. 

Un nouveau droit opposable à la retraite 

Dès que les futurs retraités auront déposé un dossier complet au moins quatre mois avant ma date prévue de leur départ au régime général, ils pourront recevoir leur dû sans délai (décret).

Pour les demandes de pensions de retraite relevant du régime agricole et du régime social des indépendants, le texte entrera en vigueur au plus tard le 1er janvier 2017, date à laquelle s'appliqueront de nouvelles règles pour la liquidation des droits à pensions des assurés ayant relevé de plusieurs régimes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

En 2 ans, les plaintes pour violences conjugales ont explosé dans le Doubs. Entretien avec Étienne Manteaux, procureur de Besançon

EXCLUSIF • Quatre homicides en 2022, une hausse de 69% des faits graves, une hausse de 72% des faits de harcèlement et de menace le tout entre 2019 et 2022 dans le Doubs. Le département fait partie de ceux qui comptent le plus violences conjugales en France alors que l’on compte entre 120 et 130 homicides dans la sphère conjugale l’année dernière sur les 66 millions d’habitants… On en parle avec le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux en ce début d'année 2023.

Ukraide à Besançon : un camion d’aides humanitaires envoyé tous les 15 jours en Ukraine

SOLIDARITÉ • Depuis le 24 février 2022, jour de l’invasion de la Russie en Ukraine, les Drs Patrice Gayet et Pierre-Charles Henry, médecins à la clinique Saint-Vincent, ont créé l’association Ukraide pour venir en aide aux hospitalisés ukrainiens. Depuis près d’un an, un camion de 40 tonnes est envoyé tous les 15 jours… Interview avec Patrice Gayet, chirugien engagé.

Vandalisme de la Statue Victor Hugo à Besançon : " Un épilogue sinistre qui n’aurait jamais dû avoir lieu "

À quelques jours du jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage en blanc de la statue de Victor Hugo, oeuvre de Ousmane Sow, en novembre 2022 à Besançon, Béatrice Soulé, compagne du sculpteur sénégalais, parle d’"une polémique qui n’avait aucune raison d’être" dans un communiqué du 24 janvier 2023.

Sondage – Inflation des produits alimentaires : avez-vous changé vos habitudes ?

Sur un an, les prix des produits de grande consommation vendus dans la grande distribution ont augmenté de 12% selon l'Insee. Cette tendance à la hausse, qui dure depuis plusieurs mois, change les habitudes de consommation de nombreux Français qui cherchent à préserver leur pouvoir d’achat en achetant parfois moins et moins cher. Et vous, avez-vous changé vos habitudes lorsque vous faites vos courses ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.13
partiellement nuageux
le 27/01 à 12h00
Vent
5.13 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
80 %