Ce qui change au 1er février 2016

Publié le 02/02/2016 - 10:31
Mis à jour le 02/02/2016 - 17:05

Depuis ce lundi 1er février 2016, plusieurs changements sont effectués dans plusieurs domaines, notamment les tarifs de péage et du gaz, la généralisation de l'inscription par internet à Pôle emploi, etc. 

1-01-elisabeth_biscarrat_gaspillage_alimentaire_cuisine.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Une baisse du prix du gaz

Une baisse moyenne de 1,86% hors taxes du prix du gaz est effective depuis le 1er février 2016. Il s’agit du cinquième mois consécutif de baisse des tarifs réglementés, soit une baisse moyenne de 12,6% depuis le 1er janvier 2015.

Baisse de la rémunération des Plan épargnes logements (PEL)

La rémunération des PEL ouverts à compter de ce 1er février sera fixée à 1,5% contre 2% précédemment. Cette décision n’affecte pas les PEL ouverts avant le 1er février.

En revanche, le taux du Livret A est maintenu. 

Hausse des tarifs des péages

Les tarifs autoroutiers augmentent de 1,12% en moyenne ce 1er février dans la logique des accords entre l’État et les sociétés concessionnaires. Cette hausse s’explique en particulier par l’augmentation de la redevance domaniale, le « loyer » payé par les entreprises concessionnaires d’autoroutes (SCA) à l’Etat pour l’occupation du domaine public, selon 40 millions d’automobilistes.

Un comparateur bancaire lancé par le gouvernement 

Ce lundi 1er février, le gouvernement a lancé un site internet comparateur de 11 tarifs bancaires de base (prélèvement, commission d’intervention, carte bancaire, etc.) par plus d’une centaine d’établissements bancaires.

Obligation de l’inscription par internet à Pôle emploi

Désormais, pour s’inscrire à Pôle emploi, il faut obligatoirement se rendre sur le site pole-emploi.fr. Pour les personnes qui n’ont pas internet à domicile, elles pourront se rendre dans une agence et bénéficier de l’assistance du personnel de Pôle Emploi.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.45
légère pluie
le 20/06 à 12h00
Vent
4.56 m/s
Pression
1015.01 hPa
Humidité
70 %

Sondage