Banque alimentaire : la collecte se poursuit jusqu'à dimanche !

Publié le 25/11/2017 - 10:15
Mis à jour le 25/11/2017 - 11:05

La collecte continue ce samedi 25 novembre 2017 ! Plus de 2.000 "gilets orange" vous attendent à l'entrée de 180 magasins et grandes surfaces de la région jusqu'à dimanche...

PUBLICITÉ

Une fois par an, la Banque Alimentaire demande au grand public de s’associer à son action en donnant des produits alimentaires qui seront directement redistribués aux personnes aidées par l’intermédiare de 80 associations et organismes. 

Il s’agit de compléter la gamme des produits récoltés : la Banque Alimentaire récupère toute l’année des produits frais donnés par les grandes surfaces et les producteurs d’agro alimentaires, des produits « secs » des plateformes de distributeurs, le plus souvent à date de conservation proche, ainsi que des aides européennes et françaises. Elle a besoin de produits à date longue pour assurer l’approvisionnement quotidien et l’équilibre alimentaire

Un acte concret : le don alimentaire !

La Banque Alimentaire a besoin de produits « à longue date de conservation » :

  • conserves : de légumes, de poissons, de fruits,
  • produits du petit déjeuner : café, thé, cacao, confitures, céréales, biscuits, chocolat,
  • produits de base pour la cuisine : sucre, huile, farine
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont présenté ce jeudi 20 juin 2019 les nouveaux locaux du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) à Besançon. Ils peuvent ainsi mieux coordonner leurs moyens, surtout face à la hausse du nombre interventions dans le département : les opérateurs y reçoivent plus de 500 appels par jour et programment une intervention toutes les 13 minutes !

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.71
couvert
le 21/06 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1017.51 hPa
Humidité
97 %

Sondage