Cédric Perrin, sénateur satisfait

Publié le 14/04/2016 - 17:53
Mis à jour le 14/04/2016 - 17:53

Cédric Perrin, sénateur "Les Républicains" du Territoire de Belfort se dit "satisfait" de l’adoption par le parlement européen, ce jeudi 14 avril 2016 du "passenger name record". Ce PNR va permettre la création d’un fichier sur les itinéraires aériens afin de lutter contre le terrorisme.

france_3_couverture_mobile_16_mars.jpg
Cédric Perrin
PUBLICITÉ

Le sénateur LR du Territoire de Belfort a publié un communiqué, suite à l’adoption par le parlement européen du PNR, le « passenger name record » ce jeudi 14 avril 2016. Cette votation va permettre la création d’un fichier permettant de mieux tracer les itinéraires aériens des passagers afin de lutter contre le terrorisme. Cédric Perrin se dit « satisfait » de cette décision et déclare que « l’Europe, contrairement à ce que professe le Front national ainsi qu’une bonne partie de la gauche européenne, ne pouvait plus attendre pour étoffer son arsenal de lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée« . L’élu LR rappelle que « l’espace Schengen est actuellement mis sous pression en raison de l’intensification combinée de deux phénomènes : la pression migratoire et la menace terroriste. Cette mise en réseau des PNR nationaux fait partie de l’arsenal de réponses à l’enjeu majeur que constitue la menace terroriste ».

Le PNR, une idée déjà dans les tuyaux de l’état

 A noter que depuis janvier 2015, le gouvernement travaille sur cette mesure afin d’obtenir plus de renseignements sur les réseaux terroristes. Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur avait d’ailleurs annnoncé la création du PNR à l’échelle nationale en octobre 2015. Malgré tout Cédric Perrin déplore qu’aujourd’hui « il semblerait que seule une dizaine de compagnies aériennes sur les 200 prévues livrent en temps réel leurs données passagers. Alors que la menace est omniprésente, ce retard est inacceptable ».

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.38
ciel dégagé
le 27/06 à 9h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1022.56 hPa
Humidité
66 %

Sondage