Célébrer l’Aïd en Franche-Comté : les règles pour les abattages

Publié le 09/08/2019 - 15:00
Mis à jour le 09/08/2019 - 11:15

La fête de l’Aïd-el-Kébir devrait débuter vers le dimanche 11 août 2019. Cette fête, qui dure traditionnellement 3 jours, donne lieu à des abattages rituels d’animaux et « doit se dérouler dans le respect des réglementations sanitaires, environnementales et commerciales »  rappelle la préfecture de Bourgogne Franche-Comté.

Mouton ©Pixabay
Mouton ©Pixabay
PUBLICITÉ

Selon la préfecture, les personnes qui souhaitent célébrer cette fête peuvent :

  • acheter les carcasses d’animaux abattus pendant l’Aïd, auprès de bouchers ou de la grande distribution ;
  • se rapprocher des associations cultuelles musulmanes pour la commande d’un animal ;
  • contacter un abattoir effectuant de l’abattage rituel le jour de l’Aïd.

Interdiction d’abattre soi-même les animaux

La liste des abattoirs autorisés pour l’année 2019 est disponible sur le site du Ministère de l’Agriculture, ainsi qu’auprès des associations. Sur la région Bourgogne-Franche Comté, 15 abattoirs sont autorisés.

La préfecture rappelle qu’il est interdit aux particuliers de pratiquer eux-mêmes des abattages, ou pour les éleveurs d’abattre leurs animaux pour le compte de particuliers.

Les abattages clandestins, c’est-à-dire en dehors des abattoirs autorisés, constituent un délit, passible de peines allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15 0000 euros d’amende « en raison notamment des risques que présentent ces pratiques pour la santé humaine. »

Interdiction de transporter des ovins ou caprins

Il est également rappelé qu’il est interdit aux particuliers de transporter des ovins ou des caprins « en l’absence d’une notification à l’établissement de l’élevage (EDE) de son département et d’un document de circulation. »

Il est donc « fortement recommandé aux particuliers de faire appel à des professionnels pour assurer le transport des animaux vivants jusqu’à l’abattoir. »

Le transport d’animaux, dans des conditions incompatibles avec le bien-être animal, est interdit et passible de 750 euros d’amende.

Les contacts des services départementaux en Franche-Comté :

  • Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations du Doubs (25) : 11 Bis Rue Nicolas Bruand, 25000 Besançon, 03 81 60 74 60
  • Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations du Jura (39) : 8 Rue de la Préfecture 39000 Lons-le-Saunier, 03 63 55 83 00
  • Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Haute-Saône (70) : 4, place René Hologne BP 20359 70006 Vesoul Cedex, 03 84 96 17 18
  • Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations du Territoire de Belfort (90) : 2, place de la Révolution Française CS 239 90004 Belfort Cedex, 03 84 21 98 50

1 Commentaire

Quelles seront les autorités " compétentes" dans ce pays démissionnaire; qui se risqueraient à faire VRAIMENT respecter ces règles ; pour des " populations" qui défient jours après jours ; notre République ; quelles ne reconnaissent pas ?
Publié le 10 aout à 13h14 par Patrick Lepak • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.61
pluie modérée
le 22/09 à 21h00
Vent
4.42 m/s
Pression
1013.18 hPa
Humidité
97 %

Sondage