Chômage et pouvoir d’achat restent les priorités des Français

Publié le 28/03/2012 - 07:58
Mis à jour le 28/03/2012 - 07:58

Les Français veulent que la campagne présidentielle se recentre sur l'emploi et le pouvoir d'achat, indique un sondage Viavoice-BPCE, publié ce mercredi par Les Echos, qui confirme une tendance indiquée la veille par une enquête BVA.

présidentielle 2012

PUBLICITÉ

Selon ce sondage, 52% des personnes interrogées estiment que les candidats devraient se préoccuper davantage de l’emploi, 42% du pouvoir d’achat, 27% de la santé publique et seulement 23% de l’insécurité, un thème qui passe après celui de la dette et des déficits publics (24%).

Les souhaits des personnes sondées sont en net décalage avec les thèmes de campagne tels qu’ils sont perçus, puisque d’après elles, les candidats parlent d’abord de la dette et des déficits publics (32%), de l’insécurité (32%), de l’emploi (29%), de l’immigration (25%) et finalement du pouvoir d’achat (24%).

Ce sondage a été réalisé par téléphone et internet le 26 mars en pleine affaire Merah auprès d’un échantillon représentatif de 890 personnes (méthode des quotas).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.55
légère pluie
le 20/05 à 3h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1007.39 hPa
Humidité
99 %

Sondage