Ciel Studio créatif : "Un bel intérieur est un intérieur qui dure dans le temps"

Publié le 05/11/2019 - 16:26
Mis à jour le 05/11/2019 - 16:26

Aujourd'hui, la décoration d'intérieur tend à changer ses codes et la mode s'inspire davantage des meubles vintages et des matières brutes : c'est ce qu'on appelle la décoration éco responsable. Camille Locatelli, designeur intérieur et graphiste dans le Jura, s'inspire particulièrement de cette tendance dans son travail et son blog déco ! Entretien.

PUBLICITÉ

maCommune.info : Vous avez créé votre entreprise de décoration et de graphisme il y a un an dans le Jura. Qu'est-ce qui vous plaît dans ces domaines ?

Camille Locatelli : "J’ai toujours adoré l’architecture et le dessin. Depuis toute petite je dessine des plans, je déplace les meubles de ma chambre, réorganise la maison, je fais des croquis, des portraits … En faisant mes études, j’ai réalisé que je préférais me focaliser sur les détails et non pas sur la structure et l’aspect technique. La décoration rassemble ce que j’apprécie le plus : le design, la sociologie (l’humain m’importe beaucoup, je veux savoir comment vit le client), l’esthétisme, l’art… Dans le graphisme, c’est le côté ludique que je recherche. Lorsque je fais une animation, j’aime avant tout ne pas me prendre au sérieux."

mCi : Vous alimentez également un blog sur la décoration éco responsable : finalement, qu'est-ce que c'est ? De la déco avec des objets de récup' et des matières brutes, ou est-ce que ça va plus loin que ça ?

Camille Locatelli : "Cela va plus loin que ça. C’est toute une philosophie que j’ai acquise au fil du temps, en m’intéressant à la cause animale, à l’écologie, au feng shui, entre autres. C’est d’abord une décoration respectueuse, qui n’intervient pas dans le circuit consumériste que l’on connait tous : j’achète à bas prix, j’utilise 2 ans, je jette. Pour cela, je procède d’abord par le désencombrement puis je favorise les meubles vintages, effectivement. Mais je vais aussi chercher chez le client le potentiel de ce qu’il possède déjà pour ne pas acheter sans cesse. Les gens ont parfois chez eux des pièces de design ou des objets de très belle qualité sans le savoir, cachés dans leur fouillis ou dans leur grenier. Un bel intérieur est un intérieur qui dure dans le temps. Les pièces chinées ou achetées seront sûrement plus chères au départ, mais seront intemporelles.

C’est aussi une décoration faite avec des produits non polluants (peintures bio), des matières naturelles et végétales, du slow design (meubles faits dans le respect, par des artisans ou des labels certifiés.), des matériaux réutilisés... Pour résumer, la décoration éco responsable favorise la qualité à la quantité."

mCi : Selon vous, qu'est-ce que ça apporte en plus dans les intérieurs ce type de décoration ?

Camille Locatelli : "Cela apporte un réel bien-être, et surtout des intérieurs uniques car non uniformisés. Dans mon blog, j’ai créé un concept « capsule » qui permet à chacun de décorer ses différentes pièces avec des indispensables de design à posséder. C’est une sorte de guide pour aider les gens à aller à l’essentiel."

mCi : Pourquoi vous intéressez à cet aspect de la déco ? Qu'aimez-vous là-dedans ?

Camille Locatelli : "Nous sommes en 2019, je pense que chaque domaine, quel qu’il soit, devrait changer sa façon de fonctionner, pas seulement la décoration. J’essaie d’apporter ma pierre à l’édifice dans le domaine que je connais le mieux, celui du design et de l’architecture intérieure. C’est plus qu’un intérêt, mais bien un mode de vie et de pensée."

mCi : Quels sont les conseils que vous pouvez donner à nos lecteurs qui souhaiteraient se mettre à la décoration éco responsable ?

Camille Locatelli : "Lire mon blog ! Plus sérieusement, éviter les meubles des grandes enseignes, à la mode sur le moment et peu chers mais non durables. Faire le tri chez soi avant d’entasser de nouveaux achats, acheter des meubles ou des objets de seconde main, favoriser les matériaux locaux, les matières végétales … Pour les gens qui se sentent perdus, je propose du coaching : je les aide à trier, mettre en valeur leurs belles pièces et je leur prodigue un maximum de conseils pour améliorer leur intérieur."

Infos +

Pour suivre Camille :

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : donnez votre avis sur la vie à vélo dans votre commune

A la rentrée 2019, le Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé la seconde édition de l'enquête intitulée "Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019". L'occasion pour les habitants de toutes les villes de France de s'exprimer sur le sujet… L'enquête est ouverte jusqu'au 30 novembre 2019 !

Intoxication au monoxyde de carbone en hiver : les conseils du lieutenant-colonel Bringout

Avec le froid qui persiste depuis plusieurs jours en Franche-Comté, on a tendance à allumer les radiateurs à fond, faire un feu dans la cheminée, brancher des appareils pour se réchauffer, etc. Avec tout ça, attention aux intoxications au monoxyde carbone et aux incendies ! Voici les conseils du lieutenant-colonel Frédéric Bringout, sapeur-pompier du Doubs pour prévenir des risques…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir » selon la Dreal Bourgogne Franche-Comté

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Dépôts sauvages à Chay : une promeneuse écrit une lettre ouverte « à l’indélicat-e »

Bénédicte, une promeneuse dans le secteur de Chay dans le Doubs, a constaté un dépôt d'ordures lundi 11 novembre alors qu'elle se baladait dans un bosquet, près de la Loue. Suite à cette trouvaille fort peu agréable, elle a décidé d'écrire et publier une lettre ouverte sur maCommune.info à l'intention de celui ou celle qui n'a pas trouvé "meilleur" endroit pour jeter ses déchets de carton, de bois, de plastique et de métal…

Paris 2024 labellisera la Bourgogne-Franche-Comté « Terre de Jeux 2024 » ce mercredi à Dijon

Mercredi 13 et jeudi 14 novembre 2019, une délégation de Paris 2024 conduite par Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et Bernard Lapasset, président d’honneur, se rendra en Bourgogne-Franche-Comté afin de poursuivre la mobilisation des territoires. Quelques mois après le lancement du label "Terre de Jeux 2024" et quelques jours avant les premières labellisations de communes.

Vache de Salon à Besançon : « un évènement d’exception pour le grand public »

Publi-info • Après 30 ans d'absence, l'évènement Vache de Salon revient à Besançon du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions de Micropolis en parallèle du salon Talents & Saveurs. Au programme : des concours, des animations, des concerts… un véritable show de quatre jours sur 1 000 m2 pendant lesquels 30 000 visiteurs sont attendus.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.27
nuageux
le 13/11 à 18h00
Vent
2.13 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
97 %

Sondage