Cluse-et-Mijoux : la circulation modifiée au carrefour RN57 – RD44

Publié le 13/07/2022 - 12:16
Mis à jour le 13/07/2022 - 10:07

Les travaux du département du Doubs de restructuration du pont des Rosiers à la Cluse-et- Mijoux débutés le 25 avril 2022 engendrent une déviation du trafic, et notamment par les RD 44 et RN 57.

 © D Poirier
© D Poirier

Afin de sécuriser l’intersection entre la RN 57 et la RD 44, théâtre régulier d’accidents, la DIR-Est a mis en place sur la RN 57 une limitation de la vitesse à 70 km/h, des bandes rugueuses pour sensibiliser les usagers ainsi qu’un radar chantier. 

Au regard de l’accidentologie rencontrée les dernières semaines à proximité de cette intersection et en concertation avec les élus des communes concernées, les forces de l’ordre et les gestionnaires routiers, il sera mis en place une modification de la circulation au sein de ce carrefour : 

  • Le mouvement de tourne-à-gauche permettant de sortir de la RN57 (en provenance des Hôpitaux) pour se rendre sur la RD44 direction Montperreux sera interdit à tous les véhicules. Cette interdiction sera matérialisée par une ligne blanche centrale continue et le panneau associé. Aussi, pour se rendre à Montperreux et Oye-et-Pallet depuis les Hôpitaux, les usagers emprunteront depuis le giratoire des Hôpitaux-Vieux la RD9 (en direction de Labergement-Sainte-Marie) puis la RD437 en direction de Montperreux – Oye-et-Pallet. Une signalétique provisoire sera mise en place en ce sens au niveau de la RN57. Cet itinéraire alternatif fait d’ailleurs partie du réseau structurant du réseau routier départemental et est donc particulièrement apte à accueillir cette circulation ; 
  • Le mouvement de tourne-à-gauche permettant de sortir de la RD44 (en provenance de Montperreux) pour se rendre sur la RN57 direction Pontarlier restera autorisé et sera matérialisé par une ligne blanche discontinue ;
  • Les mouvements de tourne-à-droite (sortie de la RN57 depuis Pontarlier en direction de Montperreux et sortie de la RD44 en provenance de Montperreux et à destination des Hôpitaux) resteront également autorisés. 

Par ailleurs, des barrettes sonores seront positionnées sur la ligne blanche continue centrale de part et d’autre du carrefour, de manière à lutter et à éviter les écarts de circulation. 

La préfecture du Doubs rappelle que "la circulation routière réclame une vigilance et une attention de tous les instants. L’usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d’accident. Plus grave, lire un message en conduisant multiplie le risque par 23 dans la mesure où il oblige le conducteur à détourner les yeux de la route pendant en moyenne 5 secondes."

En outre, "la vitesse, excessive ou inadaptée aux circonstances, est la première cause de mortalité routière en France. Elle est à la fois un facteur déclencheur de l’accident, mais aussi un facteur aggravant."

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Accès immédiat à la formation ”boîte manuelle” pour un titulaire du permis ”boîte automatique” à partir du 1er mars 2024 

L’arrêté du 15 février 2024 publié au Journal officiel du 18 février 2024, supprime le délai de trois mois jusque-là nécessaire aux conducteurs titulaires du permis de conduire boîte automatique (code B78) pour des raisons non médicales, pour pouvoir suivre la formation de 7 heures permettant de conduire un véhicule équipé en boîte manuelle. Cette mesure annoncée le 17 juillet 2023 dans la mesure n°3 du Comité interministériel de la Sécurité routière, ajoute une nouvelle brique à l’évolution du permis de conduire.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Olivier Rietmann souhaite prolonger jusqu’à Jussey et Culmont-Chalindrey le service ferroviaire TER

Le sénateurs et des élus du département de la Haute-Saône ont adressé une lettre à Marie Guite-Dufay, la présidente de la Région, le 12 février 2024 afin de lui exposer la "nécessité d’étudier, de manière approfondie", la faisabilité d’une relation ferroviaire TER quotidienne entre les bassins de Vesoul et des Hauts du Val de Saône, au titre des liaison domicile- études, domicile-travail mais aussi domicile-services (hospitaliers tout particulièrement).

Les prévisions de Bison futé pour ce premier week-end de vacances d’hiver

Ce week-end du 16 au 18 février 2024 marque le début des vacances scolaires pour la zone A et la deuxième semaine de la zone C. Il s’agit également du début des vacances d’hiver des zones Nord et Centre des Pays-Bas et la fin pour la zone Sud des Pays-Bas et du Luxembourg. Ainsi, la circulation sera dense entre les frontières du nord et les stations de sports d’hiver des Alpes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.67
légère pluie
le 23/02 à 15h00
Vent
4.26 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
66 %