Collecte bio solidaire : les Restos du Cœur du Doubs reçoivent 1 317 euros…

Publié le 27/03/2019 - 10:16
Mis à jour le 27/03/2019 - 10:16

Suite à la collecte bio solidaire des 8 et 9 mars 2019, les Restos du cœur ont reçu ce mardi 26 mars un chèque de 1317 euros par les magasins Biocoop du Grand Besançon.

biocoop-restos du coeur
Remise du chèque dans les locaux des Restaurants du Cœur, 6 rue des Vallières Nord à Chalezeule © restos du coeur 25

Les Biocoop de Saint Vit, Vesonbio Besançon, La Canopée Besançon et Châtillon-le-Duc ont permis d'offrir aux Restos du cœur du Doubs un chèque de 1317 euros correspondant à la marge des produits collectés (1700 produits).

C’est ainsi que des conserves de légumes, de poisson, farine, sucre, huile, café, pâtes, riz, céréales, chocolat, produits d’hygiène (nettoyant vaisselle, lessive, etc.), produits cosmétiques (crème main, savon, etc.) ont trouvé place dans les lieux de distribution des restaurants du cœur.

Le don financier va permettre d’accompagner l’association départementale dans son aide aux personnes démunies.

À propos des magasins Biocoop du Grand Besançon

Biocoop la Canopée magasin créé en 2007 à Besançon a été rejoint en 2011 par celui maintenant installé sur la zone commerciale de Valentin à Châtillon-le-Duc. Les magasins sont passés en structure coopérative depuis fin 2018 avec 13 salarié.e.s sociétaires sur les 25 (SCOP)

Biocoop Vesonbio, place Leclerc à Besançon, vient de fêter ses deux ans d’ouverture. Les habitants du futur quartier Vauban en construction pourront bénéficier des services de ce magasin de 400 m2 comprenant 10 salariés.

Biocoop Saint vit ,ouvert depuis janvier, sur 400 m2 était attendu à Saint-Vit pour une offre hors de la ville de Besançon.

À propos des Restaurants du Cœur du Doubs

Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une association loi de 1901, reconnue d’utilité publique, sous le nom officiel de « les Restaurants du Cœur – les Relais du Cœur ». Ils ont pour but « d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à une aide alimentaire, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…

Besançon : près de 500 personnes au rendez-vous contre les violences faites aux femmes (chiffres association)

Mise à jour • Dans le cadre de la journée internationale d'action contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), le collectif national #NousToutes avait appelé à se mobiliser ce samedi 21 novembre 2020 à Besançon comme partout en France. Au moins 500 personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade des Droits de l'Homme selon Solidarité Femmes 25.

Les tapages dans le Doubs en hausse de 80 %…

Depuis le 1er janvier 2020, la gendarmerie dénombre davantage d’émissions de bruits portants atteinte à la tranquillité du voisinage ou la santé de l’homme qu'en 2019.  Depuis le début de l'année 2020, 205 infractions ont été relevées pour ces motifs contre 114 en 2019, soit une hausse de + 80%.

Road-trip en Scandinavie : découvrez comment deux Francs-Comtois ont parcouru 25.000 km en plein confinement…

Originaires de Chapelle des bois, deux frères Antonin (26 ans) et Louis (23 ans) Cordier ont décidé de se lancer dans une aventure périlleuse en février 2020, à moins d'un mois de la crise sanitaire. Un confinement qu'ils ont vécu plutôt "déconfinés". Leur périple en vidéo...

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

Solmiré demande à l’UNICEF de retirer le titre de « collectivité amie des enfants » au Département du Doubs

Lors de la Journée internationale des Droits de l'Enfant le 20 novembre 2020, l'association SolMiRé, (Solidarité, Migrants Réfugiés) à Besançon demandera à UNICEF France de retirer au Département du Doubs le label "Collectivités Amies des Enfants" suite à des "violations de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE)".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.78
ciel dégagé
le 24/11 à 9h00
Vent
0.62 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
88 %

Sondage