Collecte de témoignages : la Ville de Pontarlier appelle à participer à l'écriture de l'histoire pendant l'épidémie

Publié le 05/05/2020 - 10:28
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:44

Pour conserver une histoire concrète de la lutte contre la pandémie du Covid-19, les Archives municipales de Pontarlier collectent les témoignages de tous celles et ceux (petits et grands) qui souhaitent raconter leur vie quotidienne bouleversée depuis la mise en place du confinement. Ceci afin que les générations futures puissent percevoir l’impact de cet événement mondial inédit.

 ©
©

Chaque Pontissalien(ne) peut participer, quel que soit son âge (enfants, adultes), sa profession. Que vous soyez confiné(e) ou mobilisé(e) pour gérer la crise, soigner les malades ou assurer le quotidien de ses concitoyens.

Sous quelle forme ?

Les te?moignages e?crits (lettre, re?cit, journal de bord, poe?me, billet d’humeur...) et les dessins peuvent e?tre manuscrits ou numériques. Pour permettre la mise en contexte des témoignages, chaque participant est invité à indiquer ses nom et prénom, son adresse, son âge et sa profession. Ces renseignements pourront être rendus anonymes lors de leur communication au public.

Quand ?

Chacun constitue son témoignage à son rythme, chaque jour, chaque semaine ou plus, comme on tiendrait un journal. Vous pouvez aussi choisir de mettre votre témoignage par écrit de manière rétrospective, au sortir de la crise, en guise de mémoires. La collecte se terminera en septembre 2020.

Comment ?

Ces documents peuvent être :

  • directement apportés, après le confinement, au service des Archives municipales, n°8, entrée B, rue de la grande oie à Houtaud ou déposés à l’accueil de l’Hôtel de Ville, sur support numérique ou en version manuscrite.
  • envoyés via le site Internet de la Ville de Pontarlier : [formulaire en ligne]
  • envoyés par courriel : archives@ville-pontarlier.com (10 Mo max. par envoi)
  • envoyés par courrier à : Archives municipales de Pontarlier BP 259 - 25304 Pontarlier Cedex

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Raid Amazones 2022 : un coup de pouce pour deux Bisontines engagées avec l’association « SOS Préma »

Audrey Stoerkel et Orianne Muscillo, auxiliaires de puériculture en salle de naissance au CHRU de Besançon, ont décidé de participer à l’aventure et de participer au Raid Amazones en novembre 2022. Elles parrainent l'association "SOS Préma » qui aide à la prise en charge des bébés prématurés ainsi que de leurs parents.

20 % des habitants de Bourgogne-Franche-Comté en difficulté pour utiliser internet

Selon un récent rapport de l’Insee, 440.000 habitants de 15 ans et plus  n'ont pas utilisé internet au cours de l'année 2019. L’ouest de la Bourgogne Franche-Comté est encore plus concerné par cette "illettrisme numérique"  caractérisé par l'inaptitude à utilisé les outils numériques au quotidien.

Plus de 700 personnes présentes pour la marche militante contre l’homophobie et la transphobie à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui s'est déroulée ce samedi 21 mai 2022 à 14h00 au parc Micaud à Besançon.

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.39
partiellement nuageux
le 26/05 à 3h00
Vent
1.33 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
98 %

Sondage