Collège Lucie Aubrac à Pontarlier : 'Ca déborde !' alerte le SNES-FSU

Publié le 29/06/2018 - 14:40
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:01

Suite conseil d'administration du 25 juin 2018, les enseignants du collège Aubrac à Pontarlier syndiqués au SNES-FSU souhaitent alerter les parents, la direction et les autorités académiques concernant les conditions d'organisation de la rentrée 2018 dans un communiqué diffusé vendredi 29 juin.

Collège Aubrac
©Département du Doubs
PUBLICITÉ

A l’heure actuelle, en termes pratiques, la rentrée 2018 au collège Aubrac s’organise ainsi :

  • « 644 élèves + une classe externalisée de l’Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique (ITEP), pour un établissement conçu au départ pour 600 élèves »,
  • « une moyenne de 30,2 élèves par classe de 3e ; 27,2 élèves par classe de 4e ; 26,8 par classe de 5e ; 28,8 par classe de 6e »,
  • « la suppression d’une classe »,
  • « une Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA) de 6 classes mais dotée d’heures d’enseignement prévues pour 5 classes ».

« Comment offrir un enseignement de qualité à tous les enfants ? »

« Avec une dotation horaire insuffisante et donc des classes surchargées, comment offrir un enseignement de qualité à tous les enfants ? », se demande le SNES-FSU, « Comment inclure dans de bonnes conditions et avec efficacité les élèves aux besoins particuliers, comme le fait l’établissement depuis plusieurs années? »

Pour le syndicat enseignant, « il est urgent que l’autorité académique donne au collège la dotation horaire suffisante pour :

  • pourvoir une classe de plus en 6e et une classe de plus en 3e,
  • donner à tous les élèves de SEGPA toutes les heures d’enseignement auxquelles ils ont droit. »

Mercredi 27 juin, les enseignants du collège Lucie Aubrac, par une action de protestation dans les murs du collège, ont souhaité exprimer leur opposition à cet état de fait. « Si les choses n’évoluent pas favorablement, d’autres actions pourraient avoir lieu à la rentrée 2018 », précise le SNES-FSU.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.64
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage