Collège Lucie Aubrac à Pontarlier : 'Ca déborde !' alerte le SNES-FSU

Publié le 29/06/2018 - 14:40
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:01

Suite conseil d'administration du 25 juin 2018, les enseignants du collège Aubrac à Pontarlier syndiqués au SNES-FSU souhaitent alerter les parents, la direction et les autorités académiques concernant les conditions d'organisation de la rentrée 2018 dans un communiqué diffusé vendredi 29 juin.

Collège Aubrac
©Département du Doubs
PUBLICITÉ

A l'heure actuelle, en termes pratiques, la rentrée 2018 au collège Aubrac s'organise ainsi :

  • "644 élèves + une classe externalisée de l'Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique (ITEP), pour un établissement conçu au départ pour 600 élèves",
  • "une moyenne de 30,2 élèves par classe de 3e ; 27,2 élèves par classe de 4e ; 26,8 par classe de 5e ; 28,8 par classe de 6e",
  • "la suppression d'une classe",
  • "une Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA) de 6 classes mais dotée d'heures d'enseignement prévues pour 5 classes".

"Comment offrir un enseignement de qualité à tous les enfants ?"

"Avec une dotation horaire insuffisante et donc des classes surchargées, comment offrir un enseignement de qualité à tous les enfants ?", se demande le SNES-FSU, "Comment inclure dans de bonnes conditions et avec efficacité les élèves aux besoins particuliers, comme le fait l'établissement depuis plusieurs années?"

Pour le syndicat enseignant, "il est urgent que l'autorité académique donne au collège la dotation horaire suffisante pour :

  • pourvoir une classe de plus en 6e et une classe de plus en 3e,
  • donner à tous les élèves de SEGPA toutes les heures d'enseignement auxquelles ils ont droit."

Mercredi 27 juin, les enseignants du collège Lucie Aubrac, par une action de protestation dans les murs du collège, ont souhaité exprimer leur opposition à cet état de fait. "Si les choses n'évoluent pas favorablement, d'autres actions pourraient avoir lieu à la rentrée 2018", précise le SNES-FSU.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Concours de plaidoiries : 10 lycéens de Bourgogne-Franche-Comté en finale régionale

Le Mémorial de Caen organise la 23e édition du Concours de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'homme. Quatorze équipes de lycéens représentant les différentes régions de France se retrouveront pour la finale au Mémorial de Caen, le vendredi 24 janvier 2020. En attendant, place aux finales régionales le 18 décembre à Dijon avec deux élèves du lycée Saint-Jean de Besançon.

« Lutter contre le harcèlement scolaire doit être une ambition prioritaire » (A. Genevard)

Annie Genevard, députée du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale, a souhaité consacrer une journée au harcèlement scolaire le 5 décembre 2019. Elle invitera Nora Fraisse, mère d'une victime de harcèlement s'étant donnée la mort en 2013. Un ciné-Débat, ouvert à tous, se déroulera à 19h30 au théâtre l'Atalante de Morteau.

Un Bisontin, major de promotion du Master « Aménagement et Promotion immobilière » à Paris

Le groupe Espi (école supérieure des professions immobilières) organisait mardi 26 novembre 2019 au Théâtre Mogador à Paris sa soirée de remise de diplômes. Parmi les 500 nouveaux diplômés du Campus de Paris, un Bisontin, Louis Jeannot, a été reçu major de sa promotion en Master (Bac + 5) "Aménagement et Promotion Immobilière".

Nouvelle session de formation d’aides-soignants en 2020

Une nouvelle session de formation d’aides-soignants ouvrira mi-février 2020 pour 75 demandeurs d’emploi titulaires d’un baccalauréat professionnel SAPAT (Services aux personnes et aux territoires) ou ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne). La formation des stagiaires est prise en charge par la Région. Ils sont également rémunérés avec la garantie d’un emploi à la clef.

Semaine de l’apprentissage dans l’industrie : le pôle formation UIMM Franche-Comté ouvre ses portes !

PUBLI-INFO • Du 2 au 7 décembre 2019, le Pôle formation UIMM Franche-Comté ouvre ses portes sur tout le territoire franc-comtois pour inviter les jeunes et leurs familles à découvrir les métiers et la réalité l’industrie : un secteur qui propose des emplois qualifiés et bien rémunérés, des emplois qui ont du sens et qui intègrent les attentes des nouvelles générations, en termes de perspectives d’évolution, de formation et de conditions de travail. Rendez-vous à Besançon, Belfort, Dole, Exincourt, Gevingey et Vesoul !
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.69
légère pluie
le 09/12 à 21h00
Vent
4.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
95 %

Sondage