Une étude pour comprendre les déplacements des habitants du Grand Besançon

Publié le 15/11/2017 - 15:15
Mis à jour le 16/11/2017 - 17:31

Une grande enquête portant sur les déplacements quotidiens des habitants des 118 communes autour de Besançon va être lancée. 3.430 ménages seront interrogés à l'échelle des communes du SCoT (schéma de cohérence territoriale du Grand Besançon)

enquête

PUBLICITÉ

La dernière étude sur les déplacements date de 2005. L’objectif d’une telle enquête est d’élaborer une « photographie » des flux sur le territoire afin d’élaborer les projets de transports de demain. « Des projets qui devront répondre aux attentes des Grand Bisontins, tout en limitant les impacts environnementaux et climatiques liés à la mobilité » précise-t-on au Grand Besançon en charge de l’étude en partenariat avec l’État et la Région Bourgogne Franche-Comté. « L’organisation des transports impose de connaître les pratiques de déplacement des habitants. Une « Enquête Ménages Déplacements » (EMD) permet d’établir un diagnostic territorial et d’en déduire une situation de référence. Elle fournira au Grand Besançon des éléments pour comprendre comment les habitants se déplacent, de connaître les attentes de la population en matière de transport ou de développer des solutions innovantes de déplacement« .

  • Voiture, bus, tramway, train, vélo ou marche à pied ? Réalisée en partenariat avec l’État et la Région Bourgogne Franche-Comté, cette enquête permettra de connaître les habitudes et opinions, en matière de déplacement, de 3430 ménages interrogés en face à face ou par téléphone.

Premiers résultats en décembre 2018

La collecte des données commencera en novembre 2017 pour s’achever en mars prochain. Les premiers résultats sont attendus en décembre 2018.

Des logements seront tirés au sort pour faire partie d’un échantillon représentatif de la population. Sur les 28 secteurs concernés, 1190 ménages seront interrogés par un enquêteur se déplaçant à domicile (a minima, 35 ménages par secteur) et 80 personnes par secteur seront interrogées par téléphone, soit 2240 personnes.

L’enquête sera réalisée pour moitié en face-à-face à domicile et pour l’autre moitié par téléphone. 

Info +

Cette enquête est réalisée selon une méthode nationale dont le garant est le CEREMA (Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) et fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission nationale informatique et Liberté (CNIL).

L’identification des ménages à enquêter nécessite une phase de repérage sur le terrain pour déterminer précisément les logements tirés au sort et le nom de leurs occupants.  Cette phase permet d’établir un premier contact avec les habitants qui seront sollicités pour participer à l’étude ; une première lettre leur sera alors remise. 

Les ménages sollicités seront ensuite informés par une lettre-avis. Enfin, des enquêteurs de la société Alyce Sofréco les contacteront pour réaliser l’enquête ou fixer un rendez-vous si le ménage accepte d’y répondre.

  •  L’agent chargé du repérage et de l’interview des ménages sera muni d’une carte professionnelle attestant de sa qualité. 
  • Les réponses individuelles sont confidentielles et seront détruites en fin d’enquête. Seules les données anonymes seront exploitées dans un but statistique. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Élection municipale : le collectif Besançon Métropole 2020 se dresse du côté de la République en Marche…

Samedi 13 avril 2019, le collectif Besançon Métropole 2020 a été présenté aux journalistes de Besançon par deux personnalités politiques locales : Serge Bianconi, président du collectif et Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs. Quels sont les objectifs de ce mouvement ? Qui y adhère ? Quelles en sont les valeurs ? Et Eric Alauzet dans tout ça ? Réponses…

Européennes 2019 : le député européen Jean-Marie Cavada à Besançon le 26 avril

À un mois des élections européennes le 26 mai 2019, "La République en Marche" du Doubs invite le député européen Jean-Marie Cavada le vendredi 26 avril 2019 à 17h  à la salle Proudhon de Besançon. Le candidat aux Européennes 2019 sur la liste Renaissance vient également soutenir Christophe Grudler.

Des « fichés S » dans le ficher des personnes interdites d’armes : Joyandet questionne Castaner

A la suite d'une rencontre avec les responsables du Club de tir de Vesoul et dans le cadre d'une question écrite déposée au Sénat, Alain Joyandet a interrogé le ministre de l'Intérieur sur l'intégration des "fichés S" dans le fichier des données à caractère personnel relatif aux personnes interdites d'acquisition et de détention d'armes (FINIADA).

Marie-Dominique Aubry, candidate Les Républicains aux élections européennes 2019

Suite à la réunion de la Commission nationale d'investiture des Républicains qui s'est déroulée mercredi 10 avril 2019, Marie-Dominique Aubry, présidente des Républicains de la Haute-Saône, conseillère municipale et communautaire de Vesoul et conseillère départementale de Vesoul, figurera sur la liste conduite par François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean à l'occasion des élections européennes du 26 mai prochain.

Un « RIP » contre la privatisation d’ADP

Initiative inédite et alliage rare de parlementaires, contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP): l'opposition a enclenché mardi un "référendum d'initiative partagée" (RIP) pour tenter d'empêcher le gouvernement de vendre "la poule aux oeufs d'or" avec sa loi Pacte. Le sénateur PS du Doubs Maryial Bourquin dénonce "le symbole d'un capitalisme de connivence, une vente par pure ide?ologie". 

Municipales à Besançon : Éric Alauzet élabore sa stratégie et affiche ses soutiens

Candidat déclaré à l'investiture "En Marche" pour municipales à Besançon, Éric Alauzet poursuit son avant-campagne. Il a réuni le samedi 6 avril 2019 au centre international de séjour une centaine de soutiens pour une réunion de travail à moins d'un an de l'élection. Frank Monneur, son directeur de campagne explique que le député du Doubs est en pleine préparation pour concevoir son projet dans une logique de rassemblement.

Edouard Philippe et les 80 km/h : « Il préfère culpabiliser ses concitoyens » selon Michel Raison

Suite au discours du Premier ministre Edouard Philippe lundi 8 avril 2019 lors du compte rendu du "Grand débat" à Paris et notamment à propos des 80 km/h, le sénateur de Haute-Saône et co-auteur du rapport d'information "Sécurité routière : mieux cibler pour plus d’efficacité" Michel Raison réagit dans un communiqué…

Avec le P@C, le Doubs soutient les projets des territoires

La Présidente du Département du Doubs, a signé cette semaine au musée Courbet d'Ornans trois nouveaux contrats P@C avec les présidents des territoires de Pays de Montbéliard Agglomération, de la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon et du Grand Pontarlier. Tous les contrats P@C avec les territoires du département sont désormais signés.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 21.47
ciel dégagé
le 20/04 à 15h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1022.092 hPa
Humidité
52 %

Sondage