Comment va-t-on appeler les habitants du Territoire-de-Belfort ?

Publié le 07/02/2011 - 16:11
Mis à jour le 07/02/2011 - 16:11

France Bleu Belfort-Montbéliard (FBBM) a invité ce lundi ses auditeurs à donner un nom aux habitants du Territoire-de-Belfort, qui n'en ont pas actuellement, et soumettra vendredi les cinq premières propositions à un jury.

1297091668.jpg
Etienne Butzbach, maire de Belfort, fera partie du jury ©archives carvy
PUBLICITÉ
Les Terribelfortains, les Terrifortains, les Territériens, les Bélifortains, les Nord-Séquaniens ou encore les Lionceaux font partis des premiers noms proposés.
 
«L’idée est surtout de créer le débat. Historiquement le Territoire, qui est né en 1922, a une forte charge patriotique, notamment avec la résistance à la Prusse (durant la guerre de 1870). Pourtant, les habitants n’ont jamais eu de nom», a expliqué le rédacteur en chef de la radio, Yohan Nicolas.
 
«On s’engagera probablement à utiliser ce nom sur notre antenne», a-t-il ajouté. Les auditeurs sont invités à faire des propositions sur le site internet de la radio (www.bleubelfort.com) jusqu’à vendredi.
 
Cinq propositions seront présélectionnées et soumises dès vendredi au vote des internautes, qui représentera 50% de la décision finale, et au vote d’un jury d’une dizaine de personnalités du département qui comptera aussi pour 50%.
 
Parmi elles seront présents le maire de Belfort Etienne Butzbach (MRC), le député Damien Meslot (UMP), le président du Conseil général Yves Ackermann (PS), le président des Eurockéennes Jean-Paul Roland, un joueur du FC Sochaux (Ligue 1) ou encore des journalistes de France Bleu et du quotidien Le Pays. Le nom choisi sera rendu public à l’antenne le 18 février.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.23
ciel dégagé
le 16/09 à 15h00
Vent
3.67 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
32 %

Sondage