Alerte Témoin

Contraception : le prix des pilules en baisse

Publié le 01/11/2011 - 15:10
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:35

Le prix des pilules dites "de deuxième génération", baisse de 12% à 15% à compter de ce mardi matin afin de faciliter l'accès à ce moyen de contraception, a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué.

pilule.jpg
Assortiment de pilules... @dr

Faciliter l’accès

Cette décision avait été annoncée au printemps dernier par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, pour le 1er juin "de façon à ce que l'on puisse avoir le meilleur accès possible" à ces pilules minidosées qui ne contiennent qu'une hormone progestative, sans aucun oestrogènes.

Elle avait fait l'objet d'une publication au Journal Officiel le 19 juillet mais la baisse des prix ne prend effet que ce mardi. A compter du 1er novembre, "le nouveau prix d’une plaquette de pilule 2ème génération s’établit ainsi à 2,21 euros. Pour les pilules de 2ème génération minidosées, les plus chères, le coût était jusqu’à présent, pour trois mois (soit trois plaquettes), de 7,56 euros. Il passe aujourd’hui à 6,63 euros", explique le ministère.

Selon le communiqué, la contraception reviendra donc désormais à 2 euros par mois, soit 70 centimes par mois déduction faite de la prise en charge à 65% par l'assurance maladie. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le port du masque obligatoire sur les marchés et lors de manifestations publiques déclarées

RAPPEL • Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du département, à compter du samedi 15 août à 08h et jusqu’au lundi 14 septembre 2020 08h, pour les personnes de 11 ans et plus, dans tout rassemblement ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes.

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.02
    partiellement nuageux
    le 13/08 à 15h00
    Vent
    1.86 m/s
    Pression
    1013 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage