Contraception : le prix des pilules en baisse

Publié le 01/11/2011 - 15:10
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:35

Le prix des pilules dites "de deuxième génération", baisse de 12% à 15% à compter de ce mardi matin afin de faciliter l'accès à ce moyen de contraception, a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué.

pilule.jpg
Assortiment de pilules... @dr

Faciliter l’accès

PUBLICITÉ

Cette décision avait été annoncée au printemps dernier par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, pour le 1er juin "de façon à ce que l'on puisse avoir le meilleur accès possible" à ces pilules minidosées qui ne contiennent qu'une hormone progestative, sans aucun oestrogènes.

Elle avait fait l'objet d'une publication au Journal Officiel le 19 juillet mais la baisse des prix ne prend effet que ce mardi. A compter du 1er novembre, "le nouveau prix d’une plaquette de pilule 2ème génération s’établit ainsi à 2,21 euros. Pour les pilules de 2ème génération minidosées, les plus chères, le coût était jusqu’à présent, pour trois mois (soit trois plaquettes), de 7,56 euros. Il passe aujourd’hui à 6,63 euros", explique le ministère.

Selon le communiqué, la contraception reviendra donc désormais à 2 euros par mois, soit 70 centimes par mois déduction faite de la prise en charge à 65% par l'assurance maladie. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.67
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage