Alerte Témoin

Coupe de France : l'exploit de Belfort, bourreau de Montpellier

Publié le 29/01/2020 - 07:57
Mis à jour le 29/01/2020 - 07:57

"Un truc de fou !" •

Belfort en plein rêve: le modeste club de National 2 (4e division) a terrassé Montpellier, quatrième de Ligue 1, mardi en huitièmes de finale de Coupe de France, s'imposant aux tirs au but (0-0 a.p., 5 t.a.b. à 4) pour atteindre le premier quart de son histoire.

asm belfort montpellier
© Joel Mias ASM Belfort (Capture twitter)
PUBLICITÉ

Dans le petit stade Roger-Serzian, les amateurs de l'ASM Belfort ont vécu une soirée inoubliable face à un club qui évolue quatre divisions au-dessus d'eux. Les Belfortains se sont même retrouvés en supériorité numérique quand le gardien montpelliérain Geronimo Rulli a sciemment stoppé un ballon de la main hors de sa surface, récoltant un carton rouge direct (90e+3).

Et puisque Montpellier a trouvé le poteau tout au bout du temps additionnel (90e+7), l'équipe de Michel Der Zakarian a été contrainte de jouer 30 minutes supplémentaires à dix contre onze.

En prolongtation, Montpellier a maintenu sa domination mais aussi ses lacunes criantes, loin de sa récente série de cinq victoires d'affilée toutes compétitions confondues. L'énorme raté de Téji Savanier, qui a expédié le ballon dans les nuages seul à quelques mètres du but (119e), a illustré les maux héraultais...

Poussés par leurs 4.500 supporters, les Belfortains en ont profité lors de la séance de tirs aux buts. Après un raté de part et d'autre, le portier local Eddy Ehlinger a détourné la tentative de Damien Le Tallec à 4-4.

Et dans la foulée, le milieu de terrain belfortain Maxime Loichot a pris Dimitry Bertaud à contre-pied pour plonger Belfort dans l'euphorie. Quelques secondes plus tard, le terrain était envahi par un public en ébullition.

La fête ne faisait que commencer pour le club belfortain, déjà tombeur de deux clubs professionnels aux tours précédents (Gazélec Ajaccio et Nancy) et qui disputera les quarts de finale le mois prochain (11-12 février). Comme dans un rêve.

Les réactions

Anthony Hacquard (entraîneur de Belfort, vainqueur de Montpellier 5 tab à 4):

"C'est un truc de fou. On en a rêvé et on l'a fait. C'est un match typique de Coupe avec le petit qui lutte avec ses valeurs. Même si on a évidemment subi la qualité de Montpellier, et eu de la réussite sur leurs deux poteaux, on a joué.

C'est important. C'est la troisième équipe professionnelle que l'on élimine après le Gazélec et Nancy, c'est énorme. Le tirage? On va attendre, mais ce sera une énorme fête quelque soit l'adversaire".

"C'est magique, "la folie" pour les joueurs de Belfort

Guillaume Arisi (défenseur de Belfort, vainqueur de Montpellier):

"C'est magique, il n'y a pas de mots. C'est une épreuve qui ne nous a jamais vraiment réussi et cette année on se qualifie pour les quarts de finale. Plus le temps filait, plus on y croyait, même si Montpellier est resté dangereux jusqu'au bout à l'image de Delort qui ne nous a jamais laissé souffler.

A présent, on espère une belle affiche pour les quart de finale. Notre stade sera sans doute trop petit pour la suite, mais si on peut faire une belle fête devant 20.000 personnes au stade Bonal (le stade de Sochaux, NDLR), ce serait énorme".

Maxime Loichot (milieu de Belfort, auteur du penalty décisif):

"J'avais raté mes deux penalties lundi lors de l'entraînement, mais l'important c'était marquer ce mardi soir (rires). J'avais une pression de folie, et plus rien dans les chaussettes, mais j'ai pensé aux gens que j'aime. Quand je vois le ballon rentrer, c'est de la folie".

Résultats des huitièmes

Belfort, club de National 2 (4e division), a créé la sensation des huitièmes de finale de Coupe de France, en éliminant Montpellier mardi, tandis que Monaco, à la peine en Ligue 1, a chuté à domicile contre Saint-Etienne (défaite 1-0).

  • (+) Belfort (D4) - Montpellier (D1) 0-0 a.p. (5 tab à 4)
  • Limonest (D5) - (+) Dijon (D1) 1 - 2 a.p.
  • Angers (D1) - (+) Rennes (D1) 4 - 5 a.p.
  • Monaco (D1) - Saint-Etienne (D1) (+) 0 - 1

Mercredi:

17h30

  • Epinal (D4) - Lille (D1)
  • Pau (D3) - Paris SG (D1)

20h05

  • Marseille (D1) - Strasbourg (D1)

Jeudi:

  • 19h55 Nice (D1) - Lyon (D1)

NDLR: les équipes précédées du signe (+) sont qualifiées pour le tour suivant.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Basket : Monaco rejoint Dijon en demi-finale de Leaders Cup

Monaco affrontera Dijon, avec qui il partage la première place du Championnat de France, en demi-finale de Leaders Cup de basket samedi (20h30) à Disney pour le choc au sommet, après sa victoire contre Nanterre vendredi soir 82 à 70 en quarts.

Les conseils de l’UFC Que choisir du Doubs : les risques liés aux sports d’hiver

consommation • Les vacances d'hiver ont démarré. Pour la zone A (académie de Besançon), elles démarreront à partir du samedi 22 février pour 15 jours. Mais avant de partir tout schuss au ski, voici les conseils de l'UFC Que Choisir du Doubs. Quel équipement ? Faut-il souscrire une assurance spécifique  ? Et s'il n'y pas de neige ? Voici les réponses de Jean-Pierre Courtejaire.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.59
légères chutes de neige
le 26/02 à 21h00
Vent
3.56 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %

Sondage