Coupe de France : Sochaux éliminé par le PSG en 8e de finale

Publié le 07/02/2018 - 07:25
Mis à jour le 08/02/2018 - 09:24

Devant environ 20.000 spectateurs, les Sochaliens se sont inclinés (1-4) en 8e de finale de la coupe de France face à un PSG décidément trop fort. Les jaunes et bleus ont toutefois bien résisté. "Les Parisiens n'ont fait le break qu'à la 57e minute de jeu" estime le FC Sochaux. Une fête du foot gâché par la rupture des ligaments croisés de Florian Martin…

capture_decran_2018-02-07_a_07.57.43.jpg
© fcsochaux.fr
PUBLICITÉ

 Angel Di Maria a marqué dès la première minute de jeu. Le ton était donné. Mais Florian Martin a égalisé à la 13e minute. Une belle réaction qui redonnera de l’espoir au FC Sochaux qui a bien tenu en défense. Cavani redonnera l’avantage au PSG. L’Argentin Angel Di Maria donnera deux autres buts à son équipe et signe un triplé pour ce 8e de finale.

 Les réactions

Peter Zeidler (entraîneur de Sochaux) 

« On est abattu et pas seulement avec le résultat et l’élimination. On voulait faire la fête avec cet adversaire de classe mondiale, mais la fête est gâchée avec la blessure de Florian Martin (rupture ligaments croisés). Les erreurs, ça fait partie du football, mais on n’a pas le droit de faire des erreurs comme ça à la première minute (perte de balle qui entraîne un but, ndlr). On a vu l’état d’esprit de mon groupe avec cette égalisation méritée. 

À la mi-temps on y croit car même contre le PSG, il y a toujours une chance quand on n’est mené que 2-1. Mais le troisième but vient trop tôt en seconde période. On a vu une certaine frustration même si on a tout donné. Je sais qu’on a une bonne équipe, maintenant on va pouvoir travailler pour le championnat. On va revenir, se relever pour réussir le troisième tiers de la saison. J’ai été impressionné par Paris. On a pu admirer leur classe technique. Même pour le Real Madrid la semaine prochaine, ça va être difficile. » 

Unai Emery (entraîneur du Paris SG) « L’équipe a fait un très bon match »

« L’objectif aujourd’hui c’était de passer ce tour en Coupe de France, sans blessure et obtenir des informations sur le collectif. On respecte beaucoup ce titre, la Coupe de France, on respecte beaucoup Sochaux aussi. L’équipe a démontré sur le terrain tout le respect qu’elle avait. L’équipe a fait un très bon match, avec de la maitrise. J’ai beaucoup de respect pour Sochaux qui est une équipe offensive. On savait qu’il nous donnerait du travail défensivement. 

Nous avons commencé fort, en marquant tôt, on a eu des occasions pour marquer le deuxième but. Mais Sochaux a eu deux ou trois occasions et ils ont marqué. Nous avons concédé moins de situations en seconde période, mais il a fallu prendre le large pour cela. L’équipe a démontré que le meilleur respect c’est travailler sur le terrain pendant 90 minutes avec une mentalité de vainqueur.

Le match de Toulouse est une bonne préparation pour le match du Real Madrid, pour améliorer le collectif. Si on gagne samedi on sera mieux préparé. Le plus important c’est de bien préparer chaque match, bien gérer les joueurs pour éviter les blessures. Diarra ? Être titulaire c’est bon pour son rythme, pour mieux connaitre ses coéquipiers. Il a fait un bon match, comme toute l’équipe. Di Maria? Nous sommes très contents de lui. Il mérite d’être dans le groupe, dans le 11, comme tous les autres joueurs. Aujourd’hui mon opinion de lui n’a pas changé, c’est un joueur important pour nous. » 

Info + 

Les Herbiers (N1) créent la surprise à Auxerre (3-0) 

Par ailleurs, les Herbiers, club de National 1, ont créé mardi la surprise sur la pelouse du favori Auxerre (L2)(3-0, mi-temps: 1-0) pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France. C’est la troisième fois que la formation vendéenne, avant-dernière de son Championnat, élimine une équipe du deuxième niveau en deux ans, après Orléans et le Gazélec Ajaccio en 2017.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Né au Népal, Sangé Sherpa est arrivé en 2009 du côté de Besançon. Lors de sa venue dans la cité bisontine, il ne parlait que très peu français et ne connaissait pas le trail. Par la suite, il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il s’est lancé dans l’ultra-trail. Un sport de dingo dont il est l’un des meilleurs du monde.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.83
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage