Coups de couteau au Lycée professionnel Jouffroy d’Abbans

Publié le 26/09/2011 - 18:36
Mis à jour le 26/09/2011 - 18:36

Ce lundi vers 13h, une bagarre a éclaté entre un élève mineur du lycée professionnel de Baume-les-Dames et un ancien élève sur le parking de l’établissement. Ce dernier, grièvement blessé, a reçu quatre coups de couteau d'éléctricien. Héliporté au CHU de Besançon, son pronostic vital était engagé. L’élève mineur âgé de 17 ans est actuellement entendu par les gendarmes de Baume-les-Dames.

PUBLICITÉ

Après des attaques verbales répétées depuis la rentrée, les deux jeunes en sont venus aux mains. L’élève, un mineur, a asséné quatre coups de couteaux d’électricien sous le syeux médusés de plusieurs élèves et d’adultes présents près du lieu de l’agression. La victime, 18 ans, originiare du canton de Rougemont,  a été héliportée dans un état grave  vers le CHU de Besançon.

L’inspectrice d’académie du Doubs, le proviseur vie scolaire du rectorat et l’équipe mobile de sécurité́ se sont rendus sur place pour la mise en place d’une cellule d’écoute psychologique.

Eric Martin, le recteur a fermement  condamné cette  « violence (…) inacceptable » et remercie « vivement les professionnels de l’éducation, de secours et de santé qui apportent en ce moment leur aide ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.88
légère pluie
le 20/05 à 6h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1007.96 hPa
Humidité
99 %

Sondage