Cours à distance : un étudiant et un enseignant témoignent

Publié le 22/06/2021 - 15:21
Mis à jour le 22/06/2021 - 15:32

Depuis le début de l’épidémie de la Covid-19 en 2020, les étudiants et leurs professeurs ont travaillé  la plupart du temps à distance. Comment ont-ils vécu cette période ?

 © Luan D
© Luan D

Hugo, étudiant à l'IUT information communication de Besançon

Comment les cours en distanciel vous ont affectés au niveau scolaire ?

"La motivation et l'attention, lorsque l'on passe sept heures devant un ordinateur, durant plusieurs semaines, diminuent fortement. Bien que la formation nous intéresse, on s'ennuie vite, on a envie de faire autre chose.

Il n'y a pas d'interactions spécifiques, avec le professeur, la matière, ou nos collègues, de ce fait on travaille difficilement."

Et sur un plan plus personnel ?

"J'ai mieux vécu le second confinement que le premier, dans lequel j'ai eu de grosses périodes d'angoisses. Les cours à distance c'est très compliqué, surtout quand notre filière nous demande une multitude de travaux de groupe. On se retrouve à quasiment ne pas avoir de week-end, on ne décroche pas des cours (et des écrans...) et petit à petit les nerfs lâche !

En revanche, parmi les aspects positifs de ces confinements je peux citer l’entraide et la connaissance de soi...."

Comment avez-vous géré cette situation ?

"Je suis allé voir un psychothérapeute, j'ai pris  des nouvelles de mes proches et essayé de changer de lieu pour recréer une routine scolaire (parents, appartement étudiant, copain…)."

Pour lutter contre La démotivation et la fatigue et afin de ne pas recréer les difficultés que j'ai rencontré au premier confinement, j'ai essayé de mettre en place des solutions pour ne pas tourner en rond physiquement mais aussi mentalement."

Témoignage d’un professeur

Comment avez-vous géré les cours en distanciel  ?

"Cela nécessite une organisation plus rigoureuse du temps, une plus grande concertation entre collègues afin de coordonner les travaux afin de ne pas surcharger les étudiants.

Lorsque les étudiants disposent du matériel adéquat et d'une connexion internet correcte, l'enseignement de disciplines liées à l'informatique n'est pas problématique mais  il y a de  vraies inégalités d'équipement... 

D'un point de vue  plus personnel c'était plutôt positif, plus de temps en famille, avoir plus de 10 min pour manger, pouvoir faire un tour dans le jardin entre deux cours. Pas de perte de temps dans les trajets, moins de pollution."

Quels ont été les aspects plus positifs ?

"Paradoxalement, certains étudiants qui ne posaient pas de question en cours l'on fait pendant les cours en visio, la distance a créé parfois une certaine proximité. Les travaux rendus étaient même parfois plus soignés que ceux remis en cours."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

Fin de la phase principale de Parcoursup : l’accompagnement personnalisé et la phase complémentaire se poursuivent…

Conformément au calendrier de la procédure, la phase principale d’admission dans l’enseignement supérieur s’achève ce vendredi 16 juillet 2021. À ce jour, près de 568.000 bacheliers ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 89,5% d’entre eux. 

Diplôme national du brevet : 88,2% de réussite en Franche-Comté

Le taux de réussite au DNB, toutes séries confondues et tous candidats confondus (scolaires ou non), s’élève à 88,2 % pour la session 2021. Ce taux est inférieur de 0,2 point par rapport à la session 2020, après la forte hausse qui avait été observée par rapport à la session 2019. Le taux de réussite de la série générale atteint 88,9 %, en légère baisse de 0,4 point par rapport à 2020. Avec 82,2 % d’élèves admis, les résultats de la série professionnelle gagnent 1,4 points.

Ouverture d’une classe préparatoire aux concours de la haute fonction publique

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) et l’UFR SJPEG de l’Université de Franche-Comté ont signé ce 6 juillet 2021 une convention de partenariat avec l'Etat-major de Gendarmerie et l'Ecole de Police de Montbéliard. Cette signature entre dans le cadre de l'ouverture d'une classe de préparation Talents à l'Université de Franche-Comté.

Le laboratoire de mathématiques de Besançon fête ses 25 ans, « un exemple de la diversité des mathématiques en France »

Créé en 1996, le laboratoire de mathématiques de Besançon a largement développé son rayon d’action en 25 années d’existence. Il compte désormais une cinquantaine de membres permanents (enseignants chercheurs) auxquels s’ajoutent doctorants, post-doctorants et professeurs invités...

Covid-19 : 13 classes fermées en Franche-Comté, aucun établissement fermé

situation stable • Selon les derniers chiffres du rectorat de Besançon arrêtés au jeudi 1er juillet juin 2021, 13  classes sont fermées en Franche-Comté principalement dans le Jura  en raison de l'épidémie de Covid-19. C'est  autant que la semaine dernière. Aucun établissement n'est fermé.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.9
nuageux
le 27/07 à 3h00
Vent
1.3 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage