Alerte Témoin

Covid-19 : 636 décès en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 07/04/2020 - 18:48
Mis à jour le 07/04/2020 - 18:53

Plus de 1.200 personnes sont aujourd’hui hospitalisées en Bourgogne-Franche-Comté pour COVID-19. La crise sanitaire ne doit pas être synonyme de renoncement aux soins, tient à préciser l'ARS ce 7 avril 2020.

urgences CHRU minjoz hopital besancon
©mCi

Le point de l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 7 avril 2020 :

  • 1.212 patients hospitalisés (1.176 lundi)
  • 295 personnes en réanimation (258 lundi)
  • 396 patients décédés en milieu hospitalier (367 lundi) ; 240 personnes décédées dans les établissements médico-sociaux de la région (233 lundi).
  • Le nombre de retours à domicile dépasse désormais le millier (1 077 ce mardi contre 986 lundi)

Dans ce contexte, l’Agence Régionale de Santé rappelle l’importance de la continuité des soins essentiels pour ne pas retarder indûment une prise en charge dont le report pourrait entraîner une perte de chance.

Les patients concernés pas des pathologies chroniques en particulier, comme le diabète, l’hypertension, l’insuffisance cardiaque...doivent continuer de consulter leur médecin généraliste et/ou leur médecin spécialiste.

Dépistages, vaccination...

Les dépistages du cancer colorectal, du cancer du sein ou encore la vaccination de l’enfant doivent être assurés selon les calendriers prévus, sans attendre. L’ARS Bourgogne-Franche-Comté s’est jointe au message porté ce jour par l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS)/ Médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec l’Assurance maladie et France Assos Santé : « se protéger ne doit pas signifier renoncer aux soins ».

"En cette période d’épidémie, l’ensemble des médecins sont à l’écoute de leurs patients et se sont organisés pour maintenir une offre de soins dans des conditions de sécurité optimale. Ils peuvent conseiller par téléphone, proposer la téléconsultation, recevoir les patients suivant des modalités horaires et des conditions permettant de réduire au maximum le risque de contamination", précise l'ARS.

L’attestation de déplacement dérogatoire précise d’ailleurs le droit de consulter un médecin, notamment pour les personnes suivies dans le cadre d’affections de longue durée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

La baisse du nombre de cas grave de Coronavirus se confirme en Bourgogne Franche-Comté

Coronavirus • À la veille de la seconde phase du déconfinement avec de nombreuses reprises d’activités, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que le virus circule toujours et appelle à la vigilance. On dénombre 415 patients hospitalisés pour des formes graves du Covid-19 dans la région dont 34 en réanimation.  

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Y aura-t-il des sessions de rattrapage du baccalauréat en Franche-Comté ?

Cette année, compte tenu de la situation sanitaire liée au covid19, des aménagements des examens nationaux comme le baccalauréat ont été décidés : l’ensemble des épreuves du diplôme national du brevet et du baccalauréat général, technologique et professionnel sont validées à partir des notes du livret scolaire. Pour celles et ceux qui n'auront pas leur baccalauréat de cette façon, des sessions de rattrapages seront programmées comme l'a déclaré ce vendredi 29 mai Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon.

Besançon : quels restaurants et magasins alimentaires continuent la vente à emporter et en livraison ?

MISE A JOUR LE 30 MAI • Plus que quelques jours en attendant la réouverture les cafés et des restaurants prévue le 2 juin 2020 ! En attendant, voici les restaurants et autres camions-pizza proposant la vente à emporter et en livraison. Voici notre liste mise à jour régulièrement...

Santé

La baisse du nombre de cas grave de Coronavirus se confirme en Bourgogne Franche-Comté

Coronavirus • À la veille de la seconde phase du déconfinement avec de nombreuses reprises d’activités, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté rappelle que le virus circule toujours et appelle à la vigilance. On dénombre 415 patients hospitalisés pour des formes graves du Covid-19 dans la région dont 34 en réanimation.  

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.63
ciel dégagé
le 02/06 à 3h00
Vent
0.88 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune