Covid-19 : une cellule départementale de dépistage et du service public de l’éducation nationale dans le Doubs

Publié le 12/01/2022 - 14:50
Mis à jour le 12/01/2022 - 14:53

Sur instruction du Premier ministre, le préfet du Doubs Jean-François Colombet a installé lundi 10 janvier 2022 une cellule départementale de continuité de dépistage et du service public de l’éducation nationale.

 © D Poirier
© D Poirier

Réunissant les services de la préfecture, de la direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) et de la délégation territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), cette cellule tripartite a pour objectif :

  • D’informer sur les protocoles sanitaires applicables, les modalités d’accès à la vaccination et d’accompagner les citoyens face à la forte expansion épidémique ;
  • De renforcer l’accompagnement de la communauté éducative, et notamment des directeurs d’école, afin de faciliter le bon fonctionnement des écoles et mettre en place un système de pilotage quotidien des absences des personnels de l’éducation nationale, mais aussi, et plus largement, des agents administratifs ;
  • De piloter et d’adapter les dispositifs de dépistage.

Au sein du département, la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) a d’ores et déjà mis en place un dispositif efficient de remontée et de partage de l’information avec les directeurs d’école. En lien étroit avec les inspecteurs de l’éducation nationale de chaque circonscription, l’objectif est d’"assurer une diffusion rapide et pédagogique des informations et d’assurer, le cas échéant, un premier niveau de réponse", indique la préfecture du Doubs. Aussi, un comité de direction académique s’est réuni dans la matinée du mardi 11 janvier 2022 afin d’harmoniser les pratiques relatives à la mise en place du numéro unique d’appel.

60 jeunes retraités de l'éducation nationale rappelés, 10 médiateurs redéployés...

La DSDEN dispose d’un renfort de 15 postes pour appuyer les directeurs d’école et ainsi assurer un renfort administratif par circonscription. Un appel à 60 jeunes retraités de l’éducation nationale va par ailleurs être lancé durant la semaine du 10 janvier 2022. Parallèlement, des instructions ont été données pour annuler les formations et les activités ayant un impact sur la disponibilité des directeurs d’école et enseignants. L’objectif est d’"assurer la meilleure réponse à la crise sanitaire au sein des établissements scolaires et permettre aux professeurs d’être disponibles pour les enfants présents", souligne la préfecture du Doubs.

En appui aux directeurs d’école, les 10 médiateurs anti-covid du département vont être redéployés.

Afin de faciliter les échanges quotidiens d’information, un tableau de bord a été élaboré, lequel permettra d’assurer le traitement en temps réel de toute difficulté identifiée au sein du périmètre de l’éducation nationale.

L'accueil des enfants de soignants renforcé

Au niveau de la stratégie de dépistage, un comité de pilotage départemental est organisé de manière hebdomadaire avec l’ARS, l’union régionale des professionnels de santé des pharmaciens et les laboratoires dans l’objectif d’assurer un suivi de leur capacité d’analyse et accompagner les besoins en ressources humaines. L’ARS travaille actuellement sur leur identification.

Afin d’anticiper la tension induite sur les services de réanimation et en médecine générale pré-réanimatoire des hôpitaux, et en accord avec la DSDEN, l’accueil des enfants des soignants concernés sera renforcé avec le maintien de la scolarisation au sein de l’établissement d’accueil en priorité et, le cas échéant, le fléchage sur des écoles identifiées. En fonction des besoins, cette mesure pourra être élargie aux enfants d’enseignants "afin de maintenir un cercle vertueux dans la capacité d’accueil", affirme la préfecture du Doubs.

Infos +

  • La campagne de tests salivaires programmée demeure par ailleurs maintenue durant la semaine du 10 janvier 2022.
  • Via les réseaux sociaux, la préfecture du Doubs a par ailleurs informé le lundi 10 janvier de l’ouverture de quatre nouveaux centres de vaccination.
  • La cellule tripartite se réunira de nouveau le vendredi 14 janvier 2022 afin d’établir un premier bilan des actions conduites durant la semaine du 10 janvier 2022. Ces rencontres tripartites se tiendront régulièrement pour étudier, mais aussi adapter l’ensemble des dispositifs mis en place.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’ENIL de Mamirolle finaliste du premier concours culinaire de la région

La remise des prix du premier concours régional "Tous à table" à destination des équipes de cuisine des lycées de Bourgogne-Franche-Comté a eu lieu ce mercredi 5 juin au lycée François Mitterrand à Château-Chinon en Bourgogne. Seul représentant comtois, l’ENIL de Mamirolle a été devancé par les lycées bourguignons. 

Classement QS World : l’Université de Franche-Comté progresse au classement mondial

Dans un communiqué du 6 juin 2024, l’université de Franche-Comté indique qu’elle fait partie des rares universités françaises à progresser cette année dans le prestigieux classement qui distingue 1.500 établissements à travers le monde et parmi lesquels figurent seulement 35 français.

Derrière le lion, le réseau des Alumni comtois…

PUBLI-INFO • Parce que nous avons besoin de liens durables dans une société en pleine mutation, découvrez la plateforme digitale innovante que l’université de Franche-Comté a souhaité mettre à la disposition de ses étudiants, anciens et actuels et ses partenaires, un outil utile, performant et à la pointe de l'innovation. D’ores et déjà, il a rapproché des milliers de membres et a développé leurs échanges professionnels.

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.19
couvert
le 16/06 à 9h00
Vent
3.68 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
64 %